Athlético Marseille
L'Athlético Marseille pourrait évoluer en National 2 cette saison. (Photo Athlético Marseille)

La Commission Régionale de Contrôle des Clubs de la Ligue de Méditerranée a confirmé la relégation de l’Athlético Marseille.

Ce mardi, la Commission Régionale de Contrôle des Clubs (CRCC) de la Ligue de Méditerranée a étudié les dossiers de plusieurs clubs, dont l’Athlético Marseille. Et sans trop de surprise, elle « confirme la mesure prononcée à l’encontre du club lors de la réunion du 20 Décembre 2019 et prononce la rétrogradation administrative en Championnat Régional 2 à l’issue de l’exercice 2019-2020 ».

Initialement promu en National 2 après avoir terminé en tête du N3 Corse Méditerranée, le club de la cité phocéenne a été sanctionné. C’est donc son dauphin, Aubagne FC, qui va accéder en N2. La CRCC a en effet indiqué que « le club peut poursuivre son championnat avec autorisation d’accession au niveau supérieur ». Et c’est Gémenos, initialement rétrogradé en Régional 1, qui est repêché en National 3.

Mais outre la relégation en Régional 2, la CRCC a décidé de « transmettre le dossier à la Commission Fédérale de Discipline pour ouverture d’une éventuelle procédure ». La saison dernière, la DNCG avait déjà relégué l’Athlético Marseille de National 2 en National 3 en indiquant que le club n’avait « aucune marge de manœuvre au niveau de son plan de trésorerie ».

Selon le quotidien L’Equipe, les instances auraient des soupçons qui pèsent sur plusieurs mouvements de fonds en liquide et de traçabilité comptable. Le club avait d’ailleurs changé de président le 9 mai dernier avec le remplacement de Karim Aklil par Bruno Mansio, un entrepreneur d’Aix-en-Provence… une ville où les dirigeants voulaient déménager le club.

PARTAGER