AS Nancy-Lorraine féminines
Les féminines de l'AS Nancy-Lorraine ne joueront pas en D2 la saison prochaine. (Photo ASNL Féminines)
Bannière stages Louza

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, l’AS Nancy-Lorraine a officialisé le désistement de son équipe en D2 féminine.

Avant-dernière du groupe A de D2 Féminine lors de l’arrêt des championnats, l’AS Nancy-Lorraine ne repartira au niveau national la saison prochaine. L’idée avait déjà traversé l’esprit des dirigeants du club de Meurthe-et-Moselle l’an dernier avant que l’ancien président Jacques Rousselot ne change d’avis. Mais la nouvelle direction de l’ASNL a cette fois pris la décision de demander à la Fédération Française de Football la possibilité de repartir en championnat régional.

« Ce n’est pas un abandon du foot féminin à Nancy, nous le mettons en stand-by en attendant que la situation économique de l’ASNL et du foot français s’améliore, a expliqué le nouveau président Gauthier Ganaye au Républicain Lorrain. D’ailleurs, nous n’arrêtons pas l’équipe féminine, nous avons simplement décidé de redescendre à un niveau qui sera moins coûteux et davantage approprié à la période que l’on traverse. On remettra de l’argent dans l’équipe féminine dès qu’on le pourra et on sera ravi de le faire. »

Ce désistement de l’AS Nancy-Lorraine en D2 Féminine pose donc la question de son remplacement pour la saison prochaine afin d’avoir vingt-quatre clubs dans ce championnat. Le 6 mai dernier, le comité exécutif de la FFF a décidé « d’appliquer les règles en matière de vacance prévues dans les textes de l’instance concernée, en se fondant sur le classement final de la saison 2019/2020 » pour les championnat de National 3 et au-dessous. Le Comex devrait donc prendre la même décision concernant les autres championnats nationaux, sûrement lors de la réunion de ce vendredi 4 juin.

Si c’est le cas, la place en D2 Féminine se jouera entre deux autres clubs professionnels. Toulouse FC et Amiens SC avaient en effet terminé onzième des deux groupes la saison dernière.

SHARE