Benoît Cheyrou (à droite) sera adjoint de La Salésienne jusqu'à la fin de la saison.
Benoît Cheyrou (à droite) sera adjoint de La Salésienne jusqu'à la fin de la saison. (Photo Ligue de Paris Île-de-France)

Revenu en France depuis quelques mois, Benoît Cheyrou passe ses diplômes d’entraîneur. Et il va prendre place sur le banc de La Salésienne, club de D1 parisien.

C’est un joli coup de pub pour La Salésienne, club de 940 licenciés situé au Nord de Paris. Benoît Cheyrou va en effet s’installer sur le banc de l’équipe fanion, comme entraîneur adjoint de Samy Moussaoui, en Départemental 1. Le président Aymeric De Tilly nous raconte comment son club a attiré l’ex-joueur de Lille, Auxerre et Marseille.

« Benoît habite à proximité du stade. A force de le rencontrer de temps en temps, je lui ai proposé de venir nous aider. Après réflexion, il m’a répondu qu’il était partant. » Le club qui évolue en Départemental 1 a en effet changé de staff durant la trêve hivernale. « Samy Moussaoui avait voulu prendre du recul à la fin de la saison dernière après quatre ans à la tête de l’équipe fanion, poursuit le président de La Salésienne. Mais pour certaines raisons, on lui a proposé de revenir cet hiver. »

A découvrir sans modération !

Deux fois plus de licenciés en cinq ans !

Et Benoît Cheyrou va donc l’assister. « Il vient accompagner Samy sur les séances et quand il peut, suivant son emploi du temps, sur les matchs le week-end » précise Aymeric De Tilly. Son club est un peu particulier car il a connu une hausse de licenciés très forte ces dernières saisons en doublant ses effectifs en cinq ans.

« La salésienne est un club omnisport mais la section foot évolue bien avec notamment une très forte progression sur les loisirs, indique-t-il. Car on part du principe que tout le monde ne veut pas faire de la compétition, même chez les jeunes. » Comme nous l’avait expliqué Olivier Guesnon, président du FC Rueil-Malmaison, le 10 janvier, la pratique Loisirs est aujourd’hui de plus en plus développée sur la Ligue Paris Île-de-France.


PARTAGER