Ce lundi soir, le comité directeur de La Roche VF a choisi d’élire Philippe Violeau a la tête du club. D’origine vendéenne, il veut redorer le blason du club yonnais.

Ce lundi soir, le comité de direction de La Roche VF (National 3) a décidé de faire confiance à Philippe Violeau pour prendre la tête du club, succédant ainsi à Thierry Barbarit. Originaire de Challans, l’ex-milieu défensif de 48 ans ans est passé par les Chamois Niortais, l’AJ Auxerre et l’Olympique Lyonnais… deux clubs avec lesquels il a été quatre fois champion de France (Auxerre en 1996 et Lyon en 2001, 2002 et 2003).

« Lorsque l’opportunité de relever ce défi s’est présentée, je me suis rappelé des hommes, majoritairement Vendéens, qui m’ont permis d’accomplir des choses qui, sans eux, n’étaient pour moi que des rêves, explique-t-il dans un communiqué de presse. Challandais de naissance, il me paraissait naturel de rendre au football vendéen toutes les valeurs que le sport m’a inculquées. »

Avec Kévin Hautcoeur et Olivier Thomas

Philippe Violeau n’arrive pas seul puisque l’ex-athlète Kévin Hautcoeur va devenir directeur technique du club alors que l’ancien joueur pro Olivier Thomas, tous deux agents de joueur, font partie du projet.

« Il est hors de question de faire sans les personnes en place. Je n’ai pas la prétention de tout révolutionner, a précisé Philippe Violeau à nos confrère du Journal du Pays Yonnais. Je suis rempli d’humilité face à la tâche qui m’incombe désormais. Je vais apporter ma petite touche technique supplémentaire, ma connaissance du milieu et mon réseau. »

Mais avant de tirer des plans sur la comètes et de prétendre à quelconque ambition, le club devra se maintenir en National 3… ce qui n’est pas encore gagné !

PARTAGER