La commission du statut des éducateur de la FFF a traité le dossier de l’AG Caen, promu en National 3, et de sa relation avec United Managers.

Au mois d’août 2018, nous avions mis en avant l’expérience de l’AG Caen, club de Régional 1 Normandie, avec United Manager. Celle-ci consistait à faire participer des internautes, les « Umans », à participer aux décisions concernant l’équipe caennaise (compositions, remplacements). Une expérience novatrice validée dans un premier temps par la Ligue de Normandie… avant que celle-ci empêche le club de filmer ses matchs !

Puis l’assemblée fédérale du 8 décembre dernier avait voté un texte – avec effet immédiat ! – intitulé « Influence d’une tierce partie sur un club ». Celui-ci indique qu’« aucun club ne peut signer de contrat ni établir de partenariat permettant à un tiers d’acquérir, d’une quelconque manière, la capacité d’influer sur l’indépendance ou la politique d’un club ou encore sur les performances de ses équipes ».

Début juin, l’AG Caen avait été reçu à la FFF par la commission du statut des éducateurs « dans le cadre de son accession en National 3 et de la présentation du procédé utilisé au cours de ses rencontres de Régional 1 » comme l’indique le procès-verbal de la dite commission. Elle a rappelé que « l’entraîneur répond aux obligations prévues dans le présent Statut et notamment l’article 1, il est présent sur le banc de touche, donne les instructions aux joueurs et autres techniciens dans les vestiaires et la zone technique avant et pendant le match, et répond aux obligations médiatiques ».

La commission considère en effet « que par le biais d’une application numérique, des intervenants extérieurs (Umans) participaient au management de l’équipe de R1 en temps réel via entrainement de l’AG Caennaise qui appliquait ou pas, les décisions des internautes ». Mais aussi « que le fait que l’entraîneur soit également salarié (emploi principal) de United Mangers peut induire un conflit d’intérêt ».

Du côté de United Managers, on préfère ne pas faire de commentaire. L’expérience des Umans a néanmoins du plomb dans l’aile alors qu’elle aurait pu être très intéressante à étudier et à développer mais dans un cadre officiel et avec des garde-fous… surtout que la FFF a lancé ses trophées de l’innovation l’an dernier !

PARTAGER