Les Balbyniens ont vécu la joie de la qualification en Nouvelle-Calédonie... avant un retour plutôt mouvementé.
Les Balbyniens ont vécu la joie de la qualification en Nouvelle-Calédonie... avant un retour plutôt mouvementé. (Photo Alian Vartane - AS Magenta)

Le staff et les joueurs de l’AF Bobigny sont rentrés cette nuit de leur périple en Nouvelle-Calédonie après avoir été bloqués à l’aéroport de Tokyo.

Ah les charmes de la coupe de France ! L’Académie de Football de Bobigny se souviendra sûrement longtemps de son périples en Nouvelle-Calédonie. Bien que vainqueurs de l’AS Magenta au septième tour (1-0), les Franciliens auront connu un retour plutôt mouvementé. Initialement prévu lundi après-midi, leur avion n’est arrivé que cette nuit à Roissy Charles de Gaulle.

La cause ? Ils ont été bloqués durant plus de dix heures à l’aéroport de Tokyo à cause d’une panne de leur avion. Ce voyage retour aura donc duré près de 36 heures ! « Ils se sont baladés dans l’aéroport et n’ont pas pris le risque d’aller en ville, a indiqué le président Mamadou Niakaté au Parisien. Pour passer le temps, certains ont joué aux jeux vidéos, d’autres sont partis manger ou faire du shopping. »

Lens refuse de décaler le match de championnat

Partis en Nouvelle-Calédonie le samedi 10 novembre, Stéphane Boulila et ses joueurs sont donc rentrés ce mercredi 21 novembre avec un voyage de plus de soixante heures aller/retour ainsi qu’un décalage horaire de dix heures. « Je suis très inquiet pour notre récupération et le décalage à digérer car nous avons un match ce samedi » a confié le président de l’AFB au quotidien régional.

Son équipe fanion joue samedi à domicile contre la réserve du RC Lens (18h). Mais le club artésien a refusé de reporté la rencontre d’une journée… tout comme la FFF qui a expliqué que Bobigny avait déjà vu son dernier match contre Sedan reporté. Il faudra donc que les Balbyniens récupèrent très vite de leur périple !

PARTAGER