Photo Adobe Stock

Dans les modifications règlementaires, la LFA souhaite réduire le nombre de mutés de 6 à 4 chez les jeunes. La FFF n’est pas favorable à ce changement.

C’est un sujet qui revient presque tous les ans : la réduction du nombre de mutés dans les catégories jeunes. Le Bureau exécutif de la Ligue de Football Amateur (BELFA) a donc décidé de proposer une modification du règlement pour assemblée fédérale de juin prochain à Nice.

« Certains clubs constituent leurs effectifs des catégories de jeunes en se servant de manière importante dans les effectifs d’un ou plusieurs autres clubs, explique le BELFA. Afin de lutter contre cette pratique et de favoriser ainsi la formation et l’épanouissement des jeunes au sein d’un même club, il est proposé de diminuer le nombre de joueurs titulaires d’une licence Mutation pouvant être inscrits sur la feuille de match. »

Cela s’appliquerait pour les catégories de jeunes de football à 11 et football à 8 avec quatre joueurs mutés au lieu six actuellement. Mais le BELFA va plus loin en réduisant le nombre de joueurs mutés hors période à un au lieu de deux. Mais la commission fédérale des règlements et contentieux a émis un avis défavorable à cette modification car « rien ne dit que la réduction du nombre de mutés sur la feuille de match conduirait les joueurs à moins changer de club à l’avenir ».

« Equilibre recherché entre la liberté des joueurs et la protection des clubs »

Voici une partie de l’argumentation. « Tout d’abord, il est rappelé que par le passé, le nombre de mutés sur la feuille de match était fixé à 3, à une époque où il existait bien plus de cas d’exemption du cachet mutation qu’à l’heure actuelle. Lorsqu’il avait été décidé de supprimer de nombreux cas de dispense du cachet mutation, il avait été logiquement convenu en contrepartie un passage à 6 mutés au lieu de 3 sur la feuille de match. Ce chiffre, parfaitement intégré et accepté par les clubs amateurs depuis plusieurs années, semble correspondre au juste équilibre recherché entre la liberté des joueurs et la protection des clubs. »

A la base, cette demande émane des présidents de District et elle a été validée par les présidents de Ligue. Donc l’avis de la CFRC n’a que peu d’importance si les délégués départementaux et régionaux souhaitent voter pour cette modification règlementaire concernant la réduction du nombre de mutés pour les catégories jeunes.

SHARE