Le dossier Perpignan Nord a pris une nouvelle tournure avec la sortie d’un procès-verbal de la commission sportive. C’est de plus en plus ubuesque !

Ce mercredi 10 juillet, la Ligue d’Occitanie a publié sur son site internet le procès-verbal de la commission régionale de gestion des compétitions seniors datant du lundi 1er juillet concernant les accessions, maintiens et rétrogradations (à télécharger en bas de l’article). Et stupeur, le SC Perpignan Nord avait été placé en Régional 2 ! Une décision plutôt étrange puisque le club des Pyrénées-Orientales avait remporté son match à rejouer contre l’US Béziers deux jours auparavant, le 29 juin, qui validait sa montée en Régional 1.

Le mardi 2 juillet, le club a même reçu sur la messagerie officielle un courriel du service compétitions informant tous les clubs de Régional 1 qu’ils avaient été « pré-engagés sur Footclubs ». Plusieurs clubs nous ont fait parvenir ce courriel où figure bien le SC Perpignan Nord et non Saint-Orens, à l’inverse de la décision de la commission régionale des compétitions qui s’était déroulée la veille.

Car si Perpignan Nord a perdu son match contre l’US Béziers par pénalité – après une tournure plutôt rocambolesque – cette procédure ne date que du… mercredi 3 juillet. Le club bitterois a en effet envoyé sa demande d’évocation à la Ligue d’Occitanie le 3 juillet à 11h11. Le service juridique de l’instance régionale a transféré cette demande à Perpignan le 3 juillet à 13h46 indiquant que « la Commission souhaite recueillir vos observations avant sa séance du mercredi 10.07.2019 à 12h00 ». Avant de prendre une décision le jour-même en se trompant sur la date du match initial.

Pour faire simple, Perpignan Nord a gagné son match à rejouer le 29 juin avec une montée en Régional 1 à la clé. Ce que confirme un courriel de la Ligue Occitanie daté du 2 juillet. Mais la commission régionale de gestion des compétitions avait placé le club des Pyrénées-Orientales en Régional 2 lors de sa réunion du… 1er juillet, soit la veille. Sans aucune raison puisque la demande d’évocation de l’US Béziers date du 3 juillet. Donc jusqu’à cette date, Perpignan était officiellement en Régional 1.

« On est de plus en plus nombreux à se demander si les commissions se réunissent vraiment » nous a confié un président de club. Après le dossier Saint-Estève / AS Béziers, celui de Perpignan Nord ne donne pas vraiment une belle image de l’instance régionale. Et ce n’est pas le seul en cours puisque de nombreux dossiers sont actuellement en cours… notamment sur les championnats jeunes. Nous avons demandé des explications à la Ligue qui ne nous a pas répondu.


PARTAGER