Charly Charrier et La Roche VF étaient en tête aux points lors de l'arrêt des compétitions. (Photo LRVF)

La Roche VF contestait la montée ne National 2 des Voltigeurs Châteaubriant. Le club vendéen a été débouté par la Ligue.

Mardi, la commission régionale d’appel réglementaire de la Ligue des Pays de la Loire étudiait l’appel de La Roche Vendée Football sur le classement du National 3. Classé deuxième au quotient (2,33 contre 2,41), le club yonnais contestait le match reporté des Voltigeurs Châteaubriant face à Pouzauges Bocage FC.

« Le club de Chateaubriant dispose d’un terrain de repli, homologué pour le niveau de compétition N3 et déclaré sur footclub en début de saison. Ce terrain était à la disponibilité du club la journée du samedi 7 mars, puisque celui-ci y a organisé des rencontres sportives pour des catégories jeunes. Donc il doit être considéré comme disponible à cette date. (…) » LRVF estime en effet que la rencontre reportée devait impérativement avoir lieu.

L’arrêté municipal contesté !

« Le club de Chateaubriant n’a pas respecté le règlement du championnat national 3 2019 – 2020 (…) La commission des compétitions seniors doit examiner si le report du match à une date ultérieure respecte les règlements des compétitions de championnat seniors N3 et régionaux et départementaux (…) Qu’il convient d’en tenir compte dans les calculs de ratio, à savoir LRVF : 2.33 et Chateaubriant : 2.28. »

Le club vendéen a été plus loin dans son argumentaire en contestant l’arrêté municipal pris par la mairie de Châteaubriant, estimant ainsi que la Ligue aurait dû donner match perdu aux Voltigeurs. Des arguments qui n’ont pas convaincu la commission régionale. Le club de Loire-Atlantique est donc confirmé à sa première place du National 3 Pays de la Loire. Mais d’autres recours sont envisagés par La Roche VF. Affaire à suivre.

PARTAGER