Football

Dans le procès-verbal de son comité directeur du 15 mai, la Ligue de Normandie a pris une décision très étonnante… et à l’encontre du règlement de la FFF.

Vendredi soir, la Ligue de Normandie a publié ses classements avec des accessions et rétrogradations. Mais rien n’a été indiqué sur le nombre d’équipes par groupe en Régional 1 (12, 13 ou 14 ?). Toutes les autres Ligues ont publié ces informations en même temps que les classements… mais passons sur ce détail. Le plus choquant est le dernier paragraphe du procès-verbal de ce vendredi 15 mai.

« M. RAHO intervient sur une question relative au Statut des Educateurs. Des décisions prises par la Commission Régionale d’Appel sont, selon lui, incohérentes et se contredisent. Le club de l’ENT. S. COUTANCAISE s’est vu recréditer des points en championnat U14 alors que ce club n’est pas en règle et, qu’au regard des critères du championnat U14, aucune dérogation quant à son obligation d’encadrement de ladite équipe n’est possible. En décembre, un cas similaire a été jugé différemment. Le club concerné s’est manifesté. M. RAHO demande au Comité de Direction de se positionner. Le Comité de Direction décide de créditer les points retirés, en première instance, au club de l’AM. LAIQ. DEVILLE MAROMME, et ce compte tenu des circonstances particulières de cette fin de saison afin de préserver l’équité entre les clubs. »

Un club lésé par cette décision

Sur demande du représentant des éducateur, le comité de direction a donc pris une décision contraire à une de ses commissions. Or l’article 188.1 des règlements généraux de la FFF indique : « En appel, les parties intéressées (Ligues, Districts, clubs, personnes en cause) sont convoquées par lettre recommandée ou par tout moyen permettant de faire la preuve de sa réception (télécopie, courrier électronique, remise en mains propres…) et ne peuvent être jugées sans avoir été préalablement convoquées. »

Dans ce cas, il a donc suffit qu’un club se plaigne auprès d’un membre du comité directeur pour qu’il puisse récupérer ses points. Après avoir transmis ce procès-verbal à plusieurs juristes ou membres d’autres instances (FFF, Ligues), il s’avère que le comité directeur de la Ligue de Normandie a enfreint le règlement de la FFF.

Surtout que ce passe-droit accordé à Deville-Maromme lèse Bois-Guillaume dans la montée en Régional U15… mais surtout la Ligue a homologué ses classements sans prendre en compte cette dernière décision. Après l’imbroglio concernant les montées en National 3, elle s’expose donc une nouvelle fois à des recours, qui seraient forts légitimes !

Extrait du procès-verbal du 15 mai 2020
PARTAGER