En cinq ans, les actes de violence physiques et verbales sur les terrains sont en très forte hausse en Bretagne. La Ligue monte au créneau.

Depuis début février, la Ligue de Bretagne et ses quatre Districts ont lancé la campagne « Tous Ensemble en Bretagne, Mettons Hors-Jeu la Violence » à la suite de la multiplication des actes de violences sur les terrains… qui ont augmenté de 194% en cinq ans ! Un chiffre hallucinant qui va à l’encontre de ce que peut annoncer l’observatoire des comportements de la Fédération Française de Football chaque saison.

« Depuis la rentrée nous avons déjà recensé 26 faits contre des arbitres. Il y en a eu 57 sur toute la saison 2018-2019. Huit ont donné lieu à des plaintes » a confié Jean-Claude Hillion, le président de l’instance régionale, à nos confrères de Ouest France. Dans ce cadre, une charte de bonne conduite est envoyée à tous les clubs afin d’être lue au public avant le coup d’envoi des 1 684 matchs qui se dérouleront le week-end du 8 et 9 février.

Car le but est de sensibiliser les clubs, les acteurs du football mais aussi leur environnement. « Il faut aussi parler du rôle du public, notamment des parents, rappelle Jean-Claude Hillion auprès du quotidien régional. Certains sont parfois très agressifs. Il est temps de rappeler les règles. Nous sentons certains arbitres de plus en plus démobilisés. » Un hashtag #NoViolenceEnBZH a également été lancé sur les réseaux sociaux.

PARTAGER