Banc et Visuel Terrain N2
(Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

La Ligue du Football Professionnel a validé le passage de la Ligue 1 à 18 clubs en 2023-2024. Ce qui va forcément influer sur les championnats nationaux.

Comme l’ont annoncé plusieurs médias nationaux ce midi, l’assemblée générale de la Ligue du Football Professionnel (LFP) a validé le passage de la Ligue 1 de 20 à 18 clubs pour la saison 2023-2024. Les clubs ont voté ce changement à 97,28 %. Ce qui veut donc dire qu’à l’issue de la saison 2022-2023, ce seront quatre clubs qui descendront de Ligue 1 en Ligue 2. Avec de nombreuses conséquences pour tous les niveaux inférieurs…

Deux clubs supplémentaires vont ainsi descendre de Ligue 2 en National. Puis ce sont six clubs au lieu de quatre qui seront en relégués de National en National 2. Enfin, ce seront quatorze clubs au lieu de douze qui descendront en National 3 à l’issue de cette saison 2022-2023. Avec aussi les conséquences sur les championnats de Régional 1 des Ligues concernées par ces descentes supplémentaires.

Une réforme des championnats nationaux votée en juin 2022 ?

Mais cela pourrait permettre à la Fédération Française de Football de préparer une réforme des championnats nationaux. « Une réflexion est menée sur les compétitions, notamment sur la diminution des aides aux clubs nationaux ou alors celle du nombre de clubs » a d’ailleurs affirmé Philippe Le Yondre, membre du bureau exécutif de la Ligue du Football Amateur, lors de l’assemblée générale de la Ligue des Pays de la Loire samedi dernier.

La diminution des aides serait une mauvaise idée. Mais par contre, une réforme des championnats nationaux est vraiment à l’ordre du jour. Si le National 2 ne devrait pas être touché, avec toujours quatre groupes de seize équipes, le National 3 va forcément être réduit. Selon de nombreuses informations concordantes, ce serait donc un passage de douze groupes – qui sont aujourd’hui régionaux à part le groupe Corse Méditerranée – à huit groupes.

Ce serait donc le système qui existait jusqu’à la saison 2016-2017 avec des groupes qui mélangeaient les clubs de trois ou quatre Ligues. Le décalage de la Ligue 1 à 18 clubs à la saison 2023-2024 laisse donc du temps à la Fédération Française de Football pour préparer une réforme qui devra être votée en assemblée fédérale avant le 30 juin 2022.

SHARE