La FMC Academy de Saint-Etienne ouvre le football de haut niveau aux 16-23 ans

Bannière stages Louza

Beaucoup de jeunes sont passionnés par le football. La plupart peuvent rejoindre des clubs pour taper dans le ballon rond de manière plus cadrée et officielle. Mais peu d’entre eux ont la chance de découvrir le football de haut niveau. C’est le constat qu’ont fait Bruno Daumur et Patrice Horjak, les deux co-fondateurs de la FMC Academy de Saint-Etienne. Afin de permettre aux jeunes de mettre un pied dans le foot de haut niveau, ils ont imaginé une école unique en son genre en Europe : la Football Media Communication Academy. Présentation de ce projet innovant, qui mêle formation physique, mentale et technique.

La première académie de football privée en Europe

Pour la première fois sur le continent, les jeunes amateurs de football pourront suivre un cursus scolaire 100 % dédié au football. C’est la vision des deux fondateurs de la FMC Academy : permettre à des joueurs de 16 à 23 ans de découvrir l’univers du football de haut niveau. Une expérience unique et enrichissante, qui sera disponible à partir de la rentrée de septembre 2021/2022.

La Football Media Communication a élu domicile dans un lieu particulièrement symbolique du foot français et de l’Olympique Saint-Etienne : le stade Roger Rocher. Un endroit où les élèves pourront jouer, en développant leur technique, leur stratégie et leur mental. Le tout en étant encadrés par des entraîneurs professionnels, un staff médical et des experts du domaine.

D’ailleurs, au sujet du partenariat entre l’Olympique Saint-Etienne (notamment Stéphane Rocher) et la FMC Academy, les deux parties prenantes se réjouissent de partager des valeurs communes. Elles sont ravies de la perspective de donner un nouveau souffle à l’OSE, tout en formant des talents d’avenir.

Qui sont Patrice Horjak et Bruno Daumur ?

Directeur Général et directeur du Pôle Formation, Patrice Horjak est un ancien joueur de l’Association Sportive de Saint-Etienne, qui a aussi joué pour le FC Avignon, le RC Cavaillon et Lucé. À partir de 2002, il a continué sa carrière en dehors du terrain en étant successivement directeur sportif du club de Louhans Cuiseaux National, agent de footballeurs et commentateur de matchs.

De son côté, Bruno Daumur est un ancien joueur de l’AS Roanne, dont il est ensuite devenu l’entraîneur de 1998 à 2006. Puis entre 2007 et 2017, il a coaché les équipes du Loire Nord Football Club et de l’US Fleurs.

Au programme de la FMC Academy

La formation au sein de la Football Media Communication Academy se déroule sur une période de 10 mois, soit une année scolaire. Dès la rentrée prochaine, elle proposera des contenus variés, complets et de qualité, autour de la thématique du football professionnel. Selon Bruno Daumur, elle constitue une solution alternative pour intégrer le haut niveau.

Dans les prochaines années, vous avez intérêt à surveiller de près les futurs diplômés de la FMC Academy. Ils pourraient bien intégrer les meilleures équipes de foot françaises, et briller sur le terrain. Cette veille est d’autant plus importante si vous avez l’habitude de parier en direct sur Sportsbet.io. En connaissant mieux les équipes et les joueurs, vos pronostics seront plus pertinents.

Alors que le foot est une discipline particulièrement exigeante envers les joueurs, cette école entend briser certains stéréotypes et miser sur l’humain avant tout. Patrice Horjak précise même qu’aucun élève ne sera mis de côté. L’immersion sera totale et l’accompagnement complet.

Ce projet n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’initiative d’un certain Jean-Paul Verne, qui a créé sa classe Foot de Terrenoire dans les années 1970. Une classe à laquelle Patrice Horjak lui-même a participé. L’objectif était alors de « former des citoyens footballeurs et pas des footballeurs citoyens ».

Beaucoup de jeunes intéressés

À l’heure actuelle, la FMC Academy a déjà reçu des centaines de dossiers. Et des jeunes de plus de 15 nationalités différentes ont soumis leur candidature. C’est une opportunité unique pour eux, dans la mesure où les seules écoles de ce genre n’existent qu’en Amérique du nord (aux États-Unis et au Canada). En proposant enfin le même type de cursus en Europe, Bruno Daumur et Patrice Horjak répondent alors à un besoin réel.

Par exemple, pas moins de 500 joueurs de Guinée ont tenté leur chance en mars. C’est le Guinéen Pascal Feindouno, ancien joueur de l’ASSE, qui s’est chargé de la présélection sur place.

SHARE