La FFF présente un résultat net de 441 000 euros en 2019-2020

C'est un gros couac pour la FFF
Le siège de la FFF. (Photo Jérôme Bouchacourt)
Bannière stages Louza

Les comptes de la saison 2019-2020 ont été présentés lors de l’assemblée fédérale ordinaire de la FFF, avec un résultat net positif.

« En cette période, ça peut paraître indécent ! » Cette remarque vient d’un président de District – qui n’est engagé sur aucune liste en vue des élection de ce samedi – à propos du résultat net de la fédération Française de Football. Alors que plusieurs Ligues et Districts ont présenté des résultats négatifs lors de leurs assemblées générales, notamment à cause du fond de solidarité, la Fédération Française de Football a annoncé ce vendredi un résultat net de 441 000 euros lors de son assemblée fédérale ordinaire.

« Au 30 juin 2020, l’impact du Covid-19 sur l’activité de la FFF s’est fait ressentir, admet Lionel Boland, le trésorier général de la FFF. La perte de recettes a été jusqu’à présent jugulée par les économies réalisées et par la structure protectrice de nos différents contrats avec nos partenaires commerciaux et nos prestataires. Ainsi, le résultat net s’est établi à 441 milliers d’euros. »

Car si les recettes ont baissé (- 29,912 millions d’euros), les charges d’exploitation ont aussi fondu notamment grâce au chômage partiel (- 29,175 millions d’euros). Le résultat net est néanmoins en baisse de 524 à 441 millions d’euros. Avec 64 millions d’euros de fonds propres et 29 millions d’euros placés sur des livrets, l’instance fédérale n’est pas à plaindre. Mais le bilan 2020-2021 ne sera sûrement pas du même acabit.


Consulter le rapport financier 2019-2020


« Le litige de la Ligue de Football professionnel avec Médiapro va nous priver d’une recette de 15 millions d’euros, a prévenu Lionel Boland. Le déséquilibre du compte de résultat devrait nous faire piocher dans nos réserves. Il est certain que nous aurons un déficit en 2020-2021. » Il faut d’ailleurs espérer le retour des spectateurs dans les stades au printemps pour les matchs de l’équipe de France ainsi qu’un bon résultat à l’Euro en juin prochain.

Pour autant, la FFF promet que « l’enveloppe de 90 millions d’euros pour le football amateur sera maintenue ». Ce sont surtout les Ligues et les Districts, qui bénéficient des deux tiers de cette somme, qui doivent être soulagés. Il reste à savoir quels seront les fonds seront consacrés au Fond d’Aide au Football Amateur (FAFA) qui a déjà été largement raboté cette saison.

SHARE