Photo Philippe Le Brech

A la suite des visioconférences organisées ce lundi entre la FFF avec les Ligues et Districts, il n’a pas été question d’un arrêt des compétitions.

Depuis ce matin, les rumeurs vont bon train avec un possible arrêt des compétitions qui serait annoncé d’ici quelques jours par la Fédération Française de Football. Certains ont même été jusqu’à annoncer un gel des compétitions jusqu’au mois d’avril ! Mais toutes ces affirmations sont fausses.

La FFF a tenu des visioconférences ce lundi avec les présidents de District (matin) et les présidents de Ligue (après-midi). Si tout le monde n’était pas tout à fait d’accord, l’information qui ressort est très claire : il n’y a pas d’arrêt des compétitions amateur qui sera acté par l’instance fédérale ces prochains jours.

« Aucune décision ne sera prise tant que le Gouvernement n’aura pas donné des directives claires sur la poursuite des activités » nous explique un participant à ces visioconférences. La FFF ne souhaite donc pas siffler la fin du bal pour le moment. Au contraire d’autres sports collectifs.

Arrêt des seniors mais pas des jeunes ?

La Fédération Française de handball a mis en pause ses championnats nationaux durant deux week-ends (24/25 octobre et 31 octobre/1er novembre) alors que la Fédération Française de volley-ball a décidé de « de faire une pause de 6 semaines dans l’ensemble des championnats nationaux seniors de National 2 et National 3 ».

Comme nous l’avons annoncé dès vendredi, avec de nombreuses sources, il est fort possible que les championnats s’arrêtent dans les semaines qui viennent. « Tout dépendra de ce qui va être annoncé en fin de semaine » assène-t-on du côté des instances. Et selon certaines informations, si les compétitions seniors s’arrêteraient, cela pourrait ne pas être le cas pour les jeunes.

Le tweet de Jamel Sandjak, le président de la Ligue de paris Île-de-France confirme nos informations. « Volonté partagée par tous pour maintenir les compétitions et aider au mieux nos clubs. L’arrêt des compétitions aurait des conséquences socio-éducatives et économiques énormes pour nos clubs. La balle est du côté de l’Etat. » Réponse au plus tôt jeudi ou alors dans les prochaines semaines !

PARTAGER