Coupe Charles Simon
La coupe Charles Simon. (Photo Philippe Le Brech)

La semaine dernière, tous les clubs affiliés à la FFF ont reçu un mail pour répondre à une enquête et donner leurs impressions sur la coupe de France.

La coupe de France est une épreuve unique en Europe – et peut-être dans le Monde – car tous les clubs peuvent y participer, du plus bas niveau de District à la Ligue 1. Ce qui est aussi unique, c’est d’avoir 7 505 clubs inscrits comme ce fut le cas cette saison. Au troisième tour, qui a lieu ce week-end, on retrouve encore des formations qui évoluent en Départemental 7 (et oui ça existe !) alors que les clubs de National 3 entrent en lice !

La preuve, ce sont ces rencontres du week-end entre FC Espérance La Bassée (D7) et Wasquehal Football (N3) ou encore FC Bonningues Les Calais (D7) et US Pays de Saint-Omer (N3)… soient dix niveaux d’écart ! C’est comme si un club de Ligue 1 rencontrait un club de Départemental 2… ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire de la compétition. Mais ça fait le charme de la “coupe de tous les possibles”. cette saison, ce sont 7 505 clubs qui étaient inscrits… ce qui est néanmoins loin des 13 500 clubs affiliés à la FFF.

La FFF souhaite avoir un panorama complet

L’instance fédérale réfléchit donc à booster encore cette compétition. Mercredi dernier, tous les clubs ont donc reçu un mail. « La Fédération Française de Football mène actuellement une réflexion sur la Coupe de France et son format, est-il indiqué. Dans le cadre de cette réflexion, la FFF invite tous les clubs à partager leurs expériences et leurs impressions de la compétition grâce à une courte enquête. » Nous avons donc interrogé la FFF sur ce qu’elle compte faire à l’avenir avec la coupe de France.

« Cette enquête s’inscrit dans le plan stratégique de la FFF Performance 2024, nous a-t-il été répondu. Dans une compétition qui devrait compter un record d’engagés cette saison, malgré la situation sanitaire, et dans le cadre des échanges réguliers avec ses clubs, la FFF souhaite avoir un panorama complet et savoir pourquoi un peu plus de 3 000 clubs n’y participent jamais. »

Augmenter le nombre de clubs inscrits en coupe de France

Il y a plusieurs raisons à ce que de nombreux clubs ne participent pas. Des clubs du plus bas niveau départemental ne s’inscrivent pas car ils estiment que la coupe de France leur coûtera plus cher qu’elle ne va rapporter. Il existe aussi la problématique de jouer au mois d’août alors que de nombreux joueurs ou bénévoles peuvent encore être en vacances. Enfin, de nombreux clubs ne peuvent pas participer suivant le règlement de la coupe de France… mais si ça a été le cas cette saison en Ligue de Normandie.

Cette réflexion de la FFF doit donc permettre à augmenter le nombre de clubs participants à la coupe de France, tout en prenant en compte les désidératas et les contraintes. Mais si le nombre de clubs augmente, cela veut dire qu’il y aura aussi plus de tours à jouer… et la coupe de France pourrait débuter dès le mois de juin comme cela sera le cas la saison prochaine afin d’anticiper la coupure due à la coupe du Monde au Qatar en novembre et décembre 2022.

SHARE