Marc Debarbat
Marc Debarbat a sèchement répondu au District de Seine-Maritime ! (Photo Philippe Le Brech)

A la suite de notre article sur le gel des descentes dans le District de Seine-Maritime, la réaction de la FFF a été très rapide !

Cet après-midi, nous informions que le District de Seine-Maritime avait décidé de geler les descentes de tous ses championnats en allant à l’encontre de la décision prise le 16 avril dernier par le comité exécutif de la Fédération Française de Football. « Le comité de direction s’est aperçu que le quotient décidé par la FFF apportait une injustice avec les matchs en retard dans les différents championnats » nous avait affirmé une source proche de l’instance départementale.

Nous avions aussi assuré que la FFF ne laisserait pas passer un tel affront. Et la réponse a été plutôt rapide avec une lettre de Marc Debarbat, président de la Ligue de Football Amateur (LFA). « Je vous rappelle que la position prise par la FFF constitue une réponse à la volonté exprimée de manière unanime par les Présidents de Ligues et les représentants des Présidents de Districts de disposer d’un cadre national homogène, et donc équitable, pour fixer les règles applicables aux compétitions » est-il indiqué dans ce courrier.

Après ce petit avertissement, le ton monte. « Vous comprendrez qu’il ne peut y avoir un régime applicable sur l’ensemble du territoire national, et un régime distinct applicable à un seul District. Je vous remercie de bien vouloir me confirmer sous 24h que vous vous inscrirez dans le cadre de la décision du Comex. A défaut, je vous informe que je demanderai de mettre à l’ordre du jour du Comex de lundi prochain la suspension de l’ensemble des aides versées au district et le déclenchement de la procédure de mise sous tutelle. » 

La menace financière n’est pas vraiment un problème pour un District qui compte plusieurs millions d’euros de fonds propres (trésorerie et actifs). Mais la FFF peut-elle réellement mettre le District sous tutelle ? Nous n’avons pas trouvé de réponse dans les textes… Il reste désormais à attendre la réaction du District.

PARTAGER