A la FFF, c'est compliqué d'avoir un interlocuteur !
Le siège de la FFF. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Si de nombreuses (fausses) informations sont annoncées de part et d’autre, nous vous proposons les dernières informations officielles.

Depuis quinze jours, de nombreuses informations fourmillent sur une possible reprise des championnats ou des montées ou descentes par rapport aux classements des matchs aller ou après la dernière journée effectivement jouée. Mais rien n’a été décidé au plus haut niveau… et ce ne sera pas pour les prochains jours !

Aujourd’hui, Noël Le Graët consulte les membres de son comité directeur, la Ligue de Football Amateur et les présidents de Ligue et District. L’idée est de pouvoir prendre une décision qui va contenter le plus grand nombre… ce qui ne sera pas simple. Les présidents de Ligue sont presque tous d’accord sur un arrêt des compétitions. Mais, selon nos informations, il n’y a pas encore de consensus entre eux sur la forme de cet arrêt.

Tout le monde n’a pas les mêmes problèmes… comme certaines Ligues (Hauts-de-France, Grand-Est) dont beaucoup de clubs n’ont même pas terminé la phase aller de leur championnat. Un autre point de désaccord pourrait être concernant la décision à prendre sur les compétitions : saison blanche… des montées, pas de descentes… des montées et des descentes. Et quel classement prendre… Toujours est-il que plusieurs médias lancent des projections, ce qui ne manque pas d’agacer les instances à l’image de la Ligue du Grand-Est.

« La LGEF dément formellement toutes les informations qui circulent actuellement, faisant état de décisions déjà prises et de projections qui sont actuellement un pur fantasme, a communiqué la Ligue lundi soir. La LGEF met en garde les auteurs des fausses informations qui ne font que contribuer à rendre le climat actuel plus angoissant qu’il ne l’est déjà. Il est important que l’ensemble du football français parle d’une seule voix et n’apparaisse pas divisé dans cette épreuve. »

Exemple de fausses informations : il est certain qu’il n’y aura pas plus de quatre montées en National… et que l’antichambre du monde professionnel ne comptera pas 23 clubs la saison prochaine ! De source très sûre, cette solution n’est pas envisagée. Même chose pour le départage des équipes en prenant les matchs entre les six premiers. Ce qui est dommage, c’est de donner espoir à des clubs qui n’ont aucune chance d’accéder au niveau supérieur.

PARTAGER