A la FFF, c'est compliqué d'avoir un interlocuteur !
Le siège de la FFF. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Pas de saison blanche pour les championnats à plusieurs phases, création de groupes de plus de 14 équipes… la FFF a assoupli ses décisions.

A la suite des décisions prises par le comité exécutif de la Fédération Française de Football le 16 avril dernier, les Ligues se posaient de nombreuses questions sur leurs championnats. Deux gros points étaient ainsi à l’ordre du jour de la réunion de ce lundi matin. La limite à 14 équipes en Régional 1 et la saison blanche pour les compétitions en plusieurs phases.

Après de longues discussions, le Comex a donc décidé d’assouplir certaines règles. Les Ligues vont ainsi pouvoir dépasser la limite de 14 équipes en Régional 1. C’est notamment le cas de la Méditerranée qui souhaitait avoir une élite régionale à 16 équipes. Sinon elle aurait été obligée à créer un deuxième groupe, avec huit montées supplémentaires. La Ligue du Grand-est va être autorisée à créer un quatrième groupe de Régional 1, passant de trois groupes de 14 à quatre groupes de 12. Mais ces Ligues devront revenir à leurs championnats initiaux dès la saison suivante.

Pas de saison blanche pour les championnats en plusieurs phases

Le 16 avril, le Comex avait décidé que « pour les compétitions en plusieurs phases, et uniquement pour celles-ci, il n’y aura ni accessions ni relégations ». Ce qui posait de nombreux problèmes sur certains championnats jeunes et féminins. La FFF a donc décidé d’assouplir la règle avec la prise en compte du classement de la première phase si la deuxième phase n’a pas commencé où si seulement quelques matchs ont été joués. Si les matchs allers de cette deuxième phase étaient terminés, c’est le dernier classement qui sera pris en compte.

C’est un véritable soulagement, notamment pour la Ligue de Bretagne qui pourra avoir des accessions en National U17 et National U19. Ou encore pour les clubs féminins de Régional 2 des Ligues Auvergne Rhône-Alpes et Normandie qui pourront accéder en Régional 1. Mais aussi pour des tas de clubs qui auraient vu des générations de jeunes sacrifiées puisqu’elles ne pouvaient pas accéder au niveau supérieur.

Le Comex a aussi discuté du fonds de solidarité du football professionnel vers le National et la D1 féminine. Une proposition sera faite lors de l’assemblée générale de la Ligue du Football Professionnel (LFP) le 20 mai prochain. Enfin, le fonds de solidarité qui doit être mis en place vers le football amateur devrait être validé la semaine prochaine lors du prochain Comex.

PARTAGER