Categories: Infos pratiques

La FFF a publié le protocole de reprise pour le football amateur

Utilisation des vestiaires, gestion des signes de Covid-19, port du masque… on vous détaille le protocole de reprise pour le football amateur.

Jeudi soir, nous vous avons informé en exclusivité que la Fédération Française de Football allait autoriser l’utilisation des vestiaires. En fait, l’instance fédérale a suivi le décret du 13 août qui amende le décret du 10 juillet. Le protocole de reprise du football amateur suit donc les recommandations gouvernementales ainsi que les avis scientifiques et médicaux en vigueur à la date de sa publication.

Accueil du public dans les stades

La jauge maximum admise dans un stade pour un événement est fixée à 5 000 personnes jusqu’au 30 octobre 2020. Cette limite du nombre de personnes présentes en simultané dans le stade à l’occasion d’un événement inclut les spectateurs et le personnel travaillant à l’organisation de la rencontre. Mais le Préfet peut accorder à titre exceptionnel des dérogations permettant d’accueillir plus de 5 000 personnes.

Attention ! Dans l’hypothèse d’une décision préfectorale ou gouvernementale imposant la tenue des matchs à huis clos, toutes les règles relatives à l’accueil du public devront être suspendues. C’est d’ailleurs le cas en Mayenne jusqu’au 31 août.

Par ailleurs, les spectateurs debout sont toujours interdits comme le prévoir le décret du 10 juillet 2020.

Désignation d’un référent Covid

Chaque club désigne un groupe en charge du respect du dispositif COVID en se répartissant les différentes équipes en fonction des catégories d’âge et de lieux d’entraînement et des terrains qui accueillent les rencontres officielles. Ce groupe est piloté par un « Référent Covid » dont la mission sera de vérifier la bonne mise en oeuvre de l’ensemble des préconisations relatives au respect des gestes barrières dans le cadre de l’activité du club et le suivi des rencontres officielles.

>>> Retrouvez toutes ses missions dans le document à télécharger en bas de l’article

Port obligatoire du masque

Conformément aux dispositions du décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 modifié par le décret n°2020-911 du 27 juillet 2020, le port du masque est obligatoire à l’intérieur du stade en tout lieu et à tout moment pour toutes les personnes (spectateur et personnel) à partir de 11 ans.

Seules quelques exceptions sont autorisées pour les acteurs du jeu (joueurs, arbitres, entraîneurs) dans le cadre de la rencontre officielle. Il est recommandé à toutes les personnes prenant place sur le banc de porter un masque durant toute la rencontre à l’exception du coach.

Respect des gestes barrières

Les principes de distanciation physique (un mètre) et d’application des gestes barrières, constituant les mesures les plus efficaces pour lutter contre la propagation du virus, doivent être respectés en tout lieu et à tout moment. Il est essentiel qu’aucune « rupture » d’application de ces principes n’intervienne dans l’exercice des missions des personnes travaillant sur le site et à chacune des étapes du parcours du spectateur.

A ce titre, une vigilance accrue devra être portée sur :
– La fluidité du parcours des collaborateurs/intervenants et des spectateurs : gestion des flux, points de regroupement…etc.
– L’information des personnels et spectateurs en amont de l’événement et sur site quant à l’application de ces principes

Renforcement des dispositifs d’hygiène

Afin de prévenir le risque de contamination et en fonction de l’analyse des risques, un plan de nettoyage, désinfection et aération des différents espaces du stade devra être mis en oeuvre, en apportant un soin particulier à la désinfection régulière de tout objet ou surface régulièrement touché et susceptible d’avoir été contaminé (zones de contact).
Par ailleurs, il conviendra de renforcer la mise à disposition d’agents nettoyants adaptés au lavage des mains (savon et/ou solution hydroalcoolique) à destination des collaborateurs/intervenants et du public (à minima à l’entrée et à la sortie du site et des espaces internes clos, à l’intérieur des sanitaires et au niveau de chaque point de vente).

Gestion de signes du Covid-19

Toute personne impliquée dans un match qui développe des symptômes indiquant une infection potentielle au Covid-19 (fièvre ou sensation de fièvre, toux, maux de tête, courbatures, fatigue inhabituelle, perte brutale de l’odorat, disparition totale du goût, mal de gorge, éruptions cutanées, diarrhée, difficultés respiratoires) doit, selon la doctrine de l’Etat et des ARS, être isolée du reste du groupe et réaliser immédiatement un test.

Si le résultat de ce test est positif, cette personne doit rester isolée du reste du groupe, selon la doctrine de l’Etat et des ARS, pendant une période de 14 jours à compter du permier jour d’apparition des symptômes.
Dans l’hypothèse où ce test serait négatif, la personne concernée peut sortir de l’isolement.

Si l’équipe a plus de trois joueurs ou encadrants (à partir de quatre) isolés sur huit jours glissants, le virus est circulant dans le club. Tous les joueurs et encadrants peuvent continuer à entrainer en petits groupes (moins de 10 personnes sur le terrain) sans que les groupes puissent se croiser lors de l’entrainement.

Un test doit être réalisé entre J+3 et J+4 post déclaration. Les joueurs positifs sont isolés du reste du groupe. Les joueurs négatifs continuent à s’entraîner en petits groupes sans se croiser jusqu’à J+7 post déclaration. Un nouveau test est effectué à J+7. Les joueurs positifs sont isolés. Les joueurs négatifs peuvent reprendre l’entrainement collectif.
Il appartient à chaque club de réaliser le suivi et la comptabilisation des cas positifs amenant à déterminer si le virus est circulant dans le club.

Report de matchs

Dans le cas où le virus circule dans un club, le responsable Covid du club doit alerter immédiatement la FFF (DCN) par courriel et fournir l’attestation de l’Agence Régionale de la Santé sur la situation. « Après étude de ces documents la Commission d’organisation, au regard de ces éléments, pourra décider de reporter le ou les matchs de l’équipe concernée durant la période pendant laquelle le virus est circulant dans le groupe. En tout état de cause, les reports ne seront pas déclarés si le nombre de joueurs ou joueuses du groupe non touchés est supérieur à douze avec un document écrit de l’ARS. »


Télécharger le protocole de reprise du football amateur

Jérome Bouchacourt

View Comments

Share
Published by
Jérome Bouchacourt

Recent Posts

La Ligue des Pays de la Loire lance la campagne #PorteTonMasque

La Ligue des Pays de la Loire a décidé de lancer la campagne #PorteTonMasque afin…

1 heure ago

National 3. Emeric Drillet, la force tranquille de Fougères

Depuis cette saison, Emeric Drillet est le nouveau capitaine de Fougères. Le milieu de terrain…

7 heures ago

Coupe de France. Canet Rocheville (N3) – Hyères (N2), l’affiche en Méditerranée

Le tirage au sort du quatrième tour de la coupe de France a donné de…

18 heures ago

Coupe de France. De sacrés chocs en Centre Val de Loire

Le tirage au sort du quatrième tour n'a pas épargné les clubs de National 2…

18 heures ago

Coupe de France. Chauvigny (N3) – Angoulême (N2), l’affiche en Nouvelle-Aquitaine

Le tirage au sort du quatrième tour de la coupe de France a donné lieu…

18 heures ago

Coupe de France. Ain Sud Foot – Evian Thonon, le choc en Auvergne Rhône-Alpes

Le tirage au sort du quatrième tour de la coupe de France a eu lieu…

19 heures ago