Noël le Graët exclut toute possibilité d'une saison blanche. (Photo Philippe Le Brech)

Alors que la France est en confinement total, les instances du football continuent d’échanger sur les diverses possibilités pour finir la saison actuelle.

Ce mardi matin, une réunion en visioconférence avait lieu entre la Fédération Française de Football et les représentants des Ligues afin de discuter de la situation actuelle mais aussi de prévoir des scénarios pour la reprise des championnats. Et Noël le Graët, le président de la FFF, a été très clair : l’idée d’une saison blanche est totalement écartée !

Comme nous le pressentions depuis quelques jours, l’instance fédérale souhaite que les championnats se terminent. La rumeur persistante, relayée par certains médias, sur une saison sans aucune montée ni descente est donc complètement exclue. « Maintenant tout est conditionné à la date de reprise, nous explique un élu régional. Pour l’instant la valeur de tout ce qui est dit reste très relatif. »

Décaler la saison jusqu’en juillet si besoin ?

Selon nos informations, une possible reprise des compétitions lors des quinze premiers jours du mois de mai est pour l’instant la solution qui peut être envisagée. Avec un confinement de trente jours, ce qui risque d’arriver, ce calendrier est tout à fait possible. Mais comme il l’a déjà déclaré ces derniers jours, Noël Le Graët n’exclut pas un prolongement de la saison au mois de juillet pour terminer les championnats. Il faudrait alors repousser la fin de saison officielle qui est le 30 juin.

Si le comité exécutif de la Fédération Française de Football en a le pouvoir, il faudra aussi repousser la durée des licences et des contrats d’éducateurs et joueurs qui se terminent tous à cette date. Tous ces cas de figure sont en tout cas étudiés. Car il n’y aura ni saison blanche ni gel des classements des compétitions de football amateur.

PARTAGER