Avec les descentes réglementaires dans les championnats nationaux, mais une seule pour leurs compétitions, certaines Ligues doivent créer des groupes.

La semaine dernière, on vous expliquait que les championnats régionaux étaient un véritable casse-tête pour les Ligues. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le débat sur la future pyramide des compétitions a créé quelques tensions un peu partout dans l’Hexagone. Certaines instances ont déjà communiqué sur les changements qu’elles allaient effectuer pour la saison prochaine alors que d’autres n’ont encore pris aucune décision.

Mais globalement, la situation est très compliquée. Le cas le plus difficile, ce sont les Ligues qui avaient des groupes de 14 en Régional 1. Un exemple significatif : la Ligue de Bretagne. Avec les trois descentes de National 3 et les montées de Régional 2, mais seulement deux descentes de R1 en R2 (une par groupe), l’élite bretonne se retrouvait avec 34 équipes. Il n’était donc plus possible de faire deux groupes de 14… donc ce sera trois groupes de 12. Ce qui donne pas moins de dix accessions de R2 à R1 à l’intersaison !

La Ligue Auvergne Rhône-Alpe pourrait aussi prendre la même décision. Et le niveau va forcément baisser au sein de leur élite régionale. Avec les modalités imposées par la FFF, une seule descente par groupe de chaque niveau dans les championnats régionaux et départementaux, les Ligues et District n’ont pas trop le choix que d’augmenter le nombre de clubs par niveau.

Donc soit le nombre d’équipes par groupe, soit le nombre de groupe. Et ça pourrait donner des championnats avec un nombre d’équipe impair par groupe comme en Centre Val de Loire où le comité directeur a voté un groupe à 13 et un autre à 14 en Régional 2… refusant de faire une montée supplémentaire avec deux groupes de 14.

Si certaines Ligues, comme la Nouvelle-Aquitaine, ont déjà choisi de confirmer le nouveau schéma de leurs championnats pour les saisons suivantes, la plupart des autres Ligues souhaitent revenir au schéma initial. Car après avoir eu plus de montées, il y aura donc plus de descentes. Et toutes ces modifications auront forcément des répercussions sur les clubs dans les années à venir.

Le problème avec cette décision, c’est qu’il n’y a aucune cohésion sur les championnats régionaux. Certaines Ligues ou Districts vont ouvrir les vannes alors que d’autres vont choisir d’être plus austères pour éviter des changements trop radicaux. Finalement, les décisions de la FFF ont surtout été réfléchies sur les championnats nationaux… et pas du tout sur le reste de la pyramide !

PARTAGER