Kamel Bennekrouf
Kamel Bennekrouf a marqué lors de la défaite cannoise à Aubagne. (Photo Kévin mesa)

Passé par plusieurs clubs phares de la région lyonnaise, Kamel Bennekrouf a posé ses valises à Cannes en provenance du Hyères FC. Il nous explique ce choix !

Arrivé dans le Var en janvier 2022, Kamel Bennekrouf n’aura disputé que 13 matches sous les couleurs du Hyères FC « J’avais signé pour six mois plus deux ans en cas de maintien mais je ne voulais pas rester donc j’ai demandé à Monsieur Boudjellal (le président du Hyères FC, N.D.L.R.) de pouvoir résilier mon contrat afin d’être libre » souligne l’ailier droit âgé de 30 ans qui part avec le sentiment du devoir accompli.

« J’ai été recruté pour aider le club à se maintenir en National 2. Je suis arrivé, on était 14ème et le club a fini 8ème. J’ai rempli ma part du contrat ». Sollicité cet été, c’est finalement l’AS Cannes, pensionnaire de National 3, qui a récolté ses faveurs. « Jean Noël Cabezas m’a présenté le projet et comme je suis un compétiteur qui aime relever les défis. J’ai directement accepté, le feeling est bien passé ce qui a facilité mon choix » relève le trentenaire, qui s’est donc laissé tenter par l’aventure sur la Côte d’Azur. « Un projet comme celui de l’AS Cannes, c’est difficile à refuser » assure-t-il.

Kamel Bennekrouf veut amener son expérience au projet cannois

Passé par de nombreuses écuries de la région lyonnaise dont Hauts Lyonnais ou encore Lyon La Duchère, Kamel Bennekrouf garde forcément de bons souvenirs avant ce nouveau challenge. « C’est une région à laquelle je suis fortement attaché, je retiens que du positif de ces expériences avec notamment de très belles rencontres amicales. » Dont son dernier passage à Goal FC. « J’ai pris énormément de plaisir à jouer pour ce club et surtout en termes d’ambiance, je n’ai jamais connu mieux. D’ailleurs, ça se reflétait sur le terrain. Il y a eu Epinal aussi, avec un groupe extraordinaire et des mecs en or, mais la saison avait été prématurément arrêtée à la suite de la pandémie de Covid. »

Enfin, le trentenaire se livre sur le groupe qu’il a récemment rejoint, son neuvième club depuis 2017. « Ça se passe très bien, il y a un groupe de qualité, les joueurs m’ont tout de suite mis à l’aise. Le début de la préparation et les matches amicaux se passent bien également même si je ne suis pas encore à 100%. Mais j’ai de très bonnes sensations. » Et il conclut par son futur apport au sein de l’effectif. « Je vais pouvoir amener mon expérience. De la bonne humeur dans le vestiaire aussi car on fait un métier magnifique et il faut être heureux de venir à l’entraînement. »

SHARE