Jules Dafniet a ouvert le score avant d'être expulsé... une première très particulière !
Jules Dafniet a choisi de se soigner avant de signer dans un club! (Photo Stade Montois)

Pour son premier match officiel avec le Stade Montois, Jules Dafniet a marqué avant d’être expulsé. Une soirée plutôt particulière.

Samedi soir, Jules Dafniet était déçu. Pour son premier match avec le Stade Montois, l’ex milieu de terrain des Voltigeurs Châteaubriant avait pourtant bien débuté en ouvrant le score face à Monaco dès le premier quart d’heure. « Un centre venait de la droite et j’ai anticipé un renvoie du défenseur plein axe, raconte-t-il. Lorsque le ballon est arrivé sur moi, j’ai contrôlé avant de frapper croisé de l’entrée de la surface. » 

Mais une demi-heure plus tard, juste avant la pause, le joueur formé au FC Nantes a pris deux cartons jaunes en tout juste trois minutes. « Sur le deuxième, je n’ai pas été intelligent car j’ai été taclé à soixante mètres de notre but, sur un ballon entre deux joueurs. Et un Monégasque est tombé en criant. Je trouve que l’arbitre n’a pas été pédagogue car je touche le ballon et surtout je venais de prendre un premier carton. »

« Le Stade Montois est un club très familial ! »

Une expulsion qui a pénalisé son équipe puisque le Stade Montois s’est finalement incliné à la Turbie (1-2). « C’est dommage car on a fait une bonne première période, regrette le jeune milieu de terrain. Monaco ne nous a pas beaucoup inquiété, on était bien en place. On va dire que c’est vraiment ce carton qui a plombé le match. En fin de match, on aurait même pu revenir au score à neuf contre onze avec un peu plus de réussite. »

Après Nantes, Lorient et Châteaubriant, Jules Dafniet a donc filer dans le Sud à l’intersaison. Et il semble s’être plutôt bien adapté. « Le Stade Montois est un club très familial, on s’y sent bien, assure-t-il. Le groupe est vraiment très agréable. Et puis la Région semble très sympa, même si je n’ai pas encore eu le temps de visiter. On a beaucoup de beau temps et avec le petit accent du Sud des habitants, on se croirait presque en vacances (rire). »

S’il sera suspendu samedi prochain face à Marignane Gignac, il espère revenir pour le déplacement à Colomiers dans quinze jours. Un déplacement qui sera sûrement moins éprouvant que celui de Monaco avec ces dix heures de bus !

PARTAGER