Jules Dafniet a ouvert le score avant d'être expulsé... une première très particulière !
Jules Dafniet a choisi de se soigner avant de signer dans un club! (Photo Stade Montois)

Après deux bonnes saison avec Châteaubriant (CFA) puis Mont-de-Marsan (N2), le jeune milieu de terrain est revenu sur Nantes pour une opération bénigne.

Pourquoi as-tu choisi de quitter Mont-de-Marsan en fin de saison ?
« Je pense que j’ai réalisé une bonne saison donc je souhaitais intégrer un club plus ambitieux. J’ai d’ailleurs eu pas mal de contacts avec des formations de National 2 mais aussi de National. »

Alors pourquoi te retrouve-ton sans club fin août ?
« Ça faisait un an que je souffrais avec mes tendinites. Je ne voulais pas signer quelque part et être arrêté une semaine sur quatre. J’ai donc préféré me soigner par soucis d’honnêteté envers les clubs qu ont penser à moi. »

Te faire soigner, c’est-à-dire ?
« C’est le docteur Bryand (ex médecin du FC nantes, N.D.L.R.) qui s’occupe de moi. J’espère me faire opérer très rapidement. Mais ce n’est pas très grave puisque je pourrais    commencer la rééducation dès le lendemain. Je pense que je serais apte à reprendre la compétition en décembre. »

« Ça me fait prendre du recul ! »

Être sans club, ce n’est pas trop compliqué à gérer ?
« Non car ce n’est qu’une petite blessure. Je suis rentré sur Nantes chez mes parents et je prends du temps avec eux. Ça me fait prendre du recul. Le football, c’est bien mais il faut profiter d’autres choses. »

Et tu en profites pour aller voir des matchs ?
« Bien sûr ! J’ai été voir mon petit frère Gaspard qui joue à la Roche VF lors d’un match à Challans. Le week-en dernier, je suis retourné à Châteaubriant pour leur match contre La Suze. Et ce week-end, je vais aller à Vertou. J’ai déjà vu deux matchs de National 3 et je me rends compte qu’il y a beaucoup mois de rythme qu’en National 2. Mais c’est un niveau où je n’ai jamais joué. »

PARTAGER