José Dembi a enlevé son maillot après son but afin de montrer celui de son ami Nathaël Julan. (Photo Philippe Le Brech)

Comme c’était pressenti, la commission de discipline de la Fédération Française de Football n’a pas enlevé le carton jaune attribué au joueur rouennais.

Ce matin, José Dembi a été averti que le carton jaune qu’il a pris lundi soir en trente-deuxième de finale de la coupe de France ne serait pas retiré par la commission de discipline de la Fédération Française de Football. La sanction a en effet été publiée peu avant 11 heures : un match de suspension ferme à compter du lundi 13 janvier 2020.

Le milieu de terrain du FC Rouen 1899 avait en effet retiré son maillot après son but face au FC Metz afin de rendre hommage à son ami Nathaël Julan, joueur d’En Avant Guingamp décédé la semaine dernière dans un accident de la route. Gaël Angoula l’avait ainsi averti comme le prévoit la règle 12 des lois du jeu de l’IFAB dans l’onglet célébration d’un but : « Un joueur doit être averti – même si le but est annulé – si … il enlève son maillot ou s’en couvre la tête ».

Comme nous l’avions indiqué mardi, lorsque José Dembi avait demandé un peu de clémence, le carton jaune n’a pas été retiré car cette décision aurait pu créer une jurisprudence pour la commission de discipline de l’instance fédérale. Au-delà de l’aspect émotionnel, c’est surtout ce règlement qu’il faudrait assouplir à l’avenir.

PARTAGER