Après une saison à Singapour, Ismaël Benhamed a choisi une nouvelle fois de s’exiler. Et cette fois, c’est dans son pays d’origine, l’Algérie, qu’il évoluera la saison prochaine. L’ancien joueur d’Ancenis (DRS), La Roche VF (DH) et du Poiré-sur-Vie (National / CFA2) a paraphé ce mercredi soir un contrat de deux ans avec l’USM Bel Abbès.

« J’ai été contacté par le biais d’un agent mandaté par le club il y a quelques semaines, explique le milieu offensif de 25 ans. J’avais quelques contacts en France avec des propositions concrètes. Mais je pense que c’est le meilleur choix sur les plans sportifs et humains ainsi que dans ma progression, que ce soit en tant que footballeur mais aussi en tant qu’homme. Je ne connais personne à Sidi Bel Abbès mais j’ai de la famille et des amis qui ne sont pas très loin ! »

Ce sera donc sa deuxième expérience à l’étranger après Singapour en 2013 où il n’avait pas voulu rester malgré une prolongation de contrat. Revenu en décembre dernier, Ismaël Benhamed s’est entraîné avec l’USJA Carquefou – où il « remercie Denis Renaud, Stéphane Figureau et Nour-Eddin Merzougui » de l’avoir accueilli – tout en promenant en Bulgarie, Turquie, Roumanie ou encore en Thaïlande pour faire des essais !

D’ailleurs a-t-il une idée du niveau du championnat algérien de Première division ? « Je pense que c’est plus relevé qu’en Asie avec un football différent, plus technique mais aussi rude car même si c’est le Maghreb ça reste l’Afrique. Après il reste la chaleur, la ferveur la pression du résultat. On est en Algérie et ici le football ce n’est pas un jeu. Hier, j’ai visité le stade de 45 000 places et qui est rempli à chaque match. C’est différent. Et très motivant. »

« Je rentrais dans tous les critères pour signer ici. »

Même s’il a connu l’Idonnière en National, lors de la première saison du club à ce niveau, Ismaël Benhamed va devoir digérer la pression ! « Je me suis posé pas mal de question, ça pas été simple, avoue-t-il. Mais bon, maintenant, les risques sont partout dans le football. C’est devenu mon métier, je me dois de faire des choix et donc choisir c’est renoncer. J’ai renoncé à d’autres challenges peut être moins risqués. »

S’il assure avoir été contacté par un club de National et plusieurs clubs de CFA, le milieu de terrain franco-algérien aime les défis… et l’USM Bel Abbès en est forcément un !

« Choisir le plus simple c’est bien mais ça jamais été trop mon tempérament. J’aime avoir la carotte au bout, savoir ce mettre en danger pour réussir. J’ai été en Asie j’avais la appréhension même peut être plus accentué car ici je ne suis pas loin de la France et étant un franco algérien. C’était une évidence pour moi d’être là. Et puis quel footballeur n’a pas envie d’avoir des stades remplis une ferveur des risques de la pression. Moi je rentrais dans tous les critères pour signer ici. Et je comprends aussi que d’autre l’aurait pas fait. C’est des choix de vie qui dépende de qui on est et de ce qu’on veut devenir. »

FootAmateur.fr vous donnera régulièrement des nouvelles d’Ismaël Benhamed dans une nouvelle rubrique que nous vous dévoilerons début août… avec la présentation de la rentrée !

PARTAGER