Ce dimanche, un arbitre assistant a demandé à faire retirer un penalty à cause d’un claquement de doigt d’un remplaçant qui s’échauffait !

« Je n’ai jamais vu ça de ma carrière ! » Fraîchement débarqué à Vihiers Saint-Hilaire, Guillaume Surot était abasourdi ce dimanche après-midi. Comme tous ses coéquipiers. A l’heure de jeu, l’arbitre a sifflé un penalty pour Sucé-sur-Erdre alors que les deux équipes étaient à égalité (0-0).

« C’était tout à fait justifié, raconte David Poitrineau, le gardien de but du club du Maine-et-Loire. J’ai stoppé le tir du numéro 6 adverse. Une fois que j’ai relancé le ballon, l’arbitre assistant est intervenu en agitant son drapeau pour appeler l’arbitre du centre. » Après un échange entre les deux officiels, le penalty a été retiré.

« Ils nous a expliqué que la raison était, selon les lois du jeu, tentative de tricherie en voulant déconcentrer le tireur, car un de nos remplaçants, qui s’échauffait dernière le but, aurait claquer du doigt » poursuit le joueur Vihiersois, interloqué. Le club a déposé une réserve technique qu’il n’a finalement pas validée en fin de rencontre.

Après la rencontre, l’arbitre assistant se serait fendu d’une remarque assez surprenante sur son désaccord avec la Ligue et le fait qu’il se moquait de la conséquence de son acte puisqu’il arrêtait en fin de saison… pas sûr que ce soir très apprécié par l’instance régionale le week-end où celle-ci souhaitait montrer qu’elle luttait contre les violences et les incivilités contre les arbitres !

PARTAGER