Photo DR

Agacé de ne pas avoir un terrain en bon état, l’ES Saint-Denis-de-Cabanne a décidé de le mettre en vente sur Le Bon Coin. La mairie a dû apprécié !

A Saint-Denis-de-Cabanne, petite commune de 1 300 habitants située au Nord de la Loire, le terrain de football a été mis en vente sur le site de petites annonces Le Bon Coin par le club de la commune, l’ES Dyonisienne Saint-Denis. Et avec beaucoup d’humour et d’ironie, histoire de montrer que « terrain en terre de 6 000 m2 à vendre (à débarrasser au plus vite) » est « fortement déconseillé à la pratique du football ».

Petit extrait. « En pleine campagne, et en plein cœur de la charmante Vallée de Saint-Denis, ce terrain est idéal pour bronzer en famille l’été avec une vue panoramique exceptionnelle sur la Baie du Sornin. Un endroit parfait pour vos enfants qui pourront faire des châteaux de sable comme si vous étiez en bord de mer. Pendant l’hiver se sera un terrain de prédilection. En effet, si vous êtes apprentis pêcheurs en eaux peu profonde, la petite friture présente sera un parfait entraînement pour débuter. Si vous êtes aussi adeptes des jeux aquatiques, ce terrain est fait pour vous. »

Le club de football en danger ?

Avec une centaine de licenciés, le club est en effet agacé par l’état du stade de la Vallée. « C’est une manière de faire le buzz car le terrain de foot appartient à la commune, explique un dirigeant dyonésien à notre partenaire Loire FootballCela fait des années qu’on réclame un autre terrain car le nôtre n’est pas digne de notre sport. Il est beaucoup trop dangereux, surtout pour nos jeunes qui sont du coup de moins en moins nombreux. »

Et cela leur fait peur pour l’avenir car la qualité des installations est importante pour un club de football. « À cette allure, notre club n’existera plus dans quelques années alors que nous avons une équipe dirigeante qui est très motivée. Mais malheureusement notre terrain est un frein pour les joueurs qui souhaitent venir. Notre commune ne fait pas d’efforts pour nous aider, à part nous dire qu’elle n’a pas d’argent. Du coup, on essaye d’attirer l’attention sur notre club pour trouver des solutions, que ce soit pour nous mais aussi pour nos adversaires qui n’en peuvent plus de venir joueur chez nous ! »

Il faut espérer que cet appel sera entendu afin que le club de Saint-Denis-de-Cabanne puisse évoluer sur un véritable terrain de foot et non sur une parcelle de terre battue qui ferait plutôt le bonheur des afficionados de pétanque ou de boule lyonnaise !

PARTAGER