Elle est incroyable cette équipe du FC Limonest, malgré la différence de niveau hiérarchique et une prolongation disputée à neuf contre 11 face au Puy Foot Auvergne 43 (1-1 à la fin du temps réglementaires), le club rhodanien a décroché la première qualification de son histoire pour les 16e de finale de la Coupe de France. 

C’est la seule surprise de ce dimanche en trente-deuxièmes de finale de la coupe de France, mais elle est de taille. Déjà vainqueur du FC Villefranche Beaujolais au tour précédent, le FC Limonest (National 3) s’est offert le scalp d’un nouveau club de National en éliminant Le Puy Foot 43 en fin d’après-midi.

Et ce ne fut pas simple pour le club des Monts d’Or… même s’il a ouvert le score après un but de Romain Elie contre son camp (1-0, 37′), Maxime Fleury a égalisé à l’heure de jeu (1-1, 60′). Tous s’est compliqué à quelques minutes de la fin lorsque Victor Dutreive et Adrien Prault ont été expulsés (85′). Limonest a donc dû jouer les trente minutes de prolongation à neuf contre onze avant de se qualifier au bout du suspens, lors de la séance des tirs aux buts !

FC Limonest : Levionnois – Garcin, Kayombo, Ogier (Leurent, 61e), Tanard – Canales, Lardière – Prault, Rouvière (Simon, 82e puis Merabai, 106e), Bouzit – Dutreive. Entraîneur : Nicolas Pinard.

Le Puy Foot 43 : L’Hostis – Vandam, Ouaneh, Touré, Elie (Ouadoudi, 101e), Obiang (Ichane, 120e+2) – Niang, Dufau (Serin, 78e), Sall – Fleury, El Khoumisti (Celle, 66e). Entraîneur : Roland Vieira.

PARTAGER