Ilyes Chaïbi 1
Ilyes Chaïbi est le meilleur buteur de National 3, tous groupes confonndus. (Photo Thonon Evian GG FC)

Thonon Evian Grand Genève réalise jusque là une première partie de saison remarquable, avec une seule défaite et une place de leader de la poule Auvergne Rhône-Alpes de National 3. Le club haut-savoyard peut notamment s’appuyer sur l’efficacité de son attaquant Ilyes Chaïbi, meilleur buteur du N3. Un atout sur lequel s’appuiera l’équipe de Bryan Bergougnoux ce samedi face à son dauphin, la réserve de l’AS Saint-Etienne.

« Un tournant ? Au vu du classement, oui, ce match est forcément important mais on a tous conscience que la saison sera encore longue derrière. C’est un match à enjeux, mais il y en aura d’autres ». Ilyes Chaïbi n’est pas le genre à se mettre une pression excessive. Il préfère s’appuyer sur les certitudes acquises ces derniers mois. Et du côté du TEGGFC elles sont nombreuses. Après sa descente aux enfers, l’ « ex-ETG » remonte petit à petit les échelons du football français avec dans le viseur une accession en National 2.

Ilyes Chaïbi : “On n’a pas le luxe de pouvoir s’endormir”

Sans aller jusqu’à écrire qu’elle lui tend les bras, la formation haute-savoyarde est en tout cas bien partie avec une seule défaite en 14 journées et une place de leader, 5 longueurs devant la réserve de l’AS Saint-Etienne, qui se déplace justement ce samedi à Evian-les-Bains. « Ce sera un bon match à jouer, comme souvent face à une réserve professionnelle, avec beaucoup d’intensité, de qualités techniques. Ce sera encore réhaussé par le classement bien sûr mais ça serait une erreur pour nous de nous préparer différemment que les autres matchs. »

Malgré son rythme, Evian Thonon sait que son avance reste fragile dans une poule où les “gros projets” sont nombreux. Si Hauts-Lyonnais et Limonest sont décevants jusque-là, le FC Bourgoin-Jallieu n’est pas si loin (-7), juste devant Ain Sud (-8). « Ce championnat est difficile. On a beau enchaîner les bons résultats, nos concurrents directs ne lâchent pas grand-chose. On n’a pas le luxe de pouvoir s’endormir, et ça sera le cas même si on bat l’ASSE ce samedi. Mais finalement je considère que cela nous aide qu’ils performent aussi. On ne peut pas se permettre de se relâcher car on sait que ça va être serré jusqu’à la fin de saison. »

Avec déjà 16 buts marqués cette saison, Chaibi n’est pas pour rien dans la réussite et le classement de son équipe. Mais s’il se montre ambitieux, le goleador n’oublie pas de s’insérer dans le collectif thononais. « Cela me fait plaisir, je ne vais pas dire le contraire. Quand je dispute un match, c’est pour marquer. Mais si je marque autant cette année, c’est grâce à la confiance qu’on me donne dans le club et grâce à mes coéquipiers. Le danger peut venir de partout – on l’a encore vu avec le triplé marqué par Corentin Tirard il y a peu. Cela m’offre plus de liberté car si les adversaires se focalisent trop sur moi, il y aura quelqu’un pour en profiter. »

Saint-Etienne, battu il y a deux semaines par le 3ème Bourgoin-Jallieu, pourra difficilement se permettre un nouveau faux. Le spectacle devrait donc être au rendez-vous ce samedi 26 février. Et si ce n’est pas LE tournant de la saison pour les deux équipes, c’est malgré tout un virage qu’il sera important de bien négocier.

SHARE