Villefranche - Créteil reporté en Nationzl
Photo Philippe Le Brech

A partir du 15 octobre 2020, le couvre-feu avait largement perturbé de nombreux clubs en France. Et ça annonçait la fin des championnats amateurs.

« La situation est préoccupante. Le couvre-feu est une mesure pertinente comme on a pu le voir en Guyane. Ce sera de 21 heures à 6 heures du matin. Personne ne pourra être dehors à ce moment-là. » Le soir du 14 octobre 2020, Emmanuel Macron annonçait la mise en place du couvre-feu en Région Paris Île-de-France ainsi que dans les Métropoles de Grenoble, Lyon, Lille, Aix Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse.

Cela a rapidement posé des problèmes à toutes les associations concernées, notamment les clubs de football amateur. Le 17 octobre, la Fédération Française de Football publiait ses mesures dérogatoires. Si le cinquième tour de la coupe de France avait pu se jouer les 18 et 19 octobre, nous avions très vite alerté (dès le 22 octobre) d’un prochain arrêt des compétitions. Plusieurs Districts avaient en effet anticipé comme l’Escaut ou la Saône-et-Loire.

Le 24 octobre, près d’une trentaine de matchs de National 2 et National 3 étaient reportés à cause de ces mesures restrictives. En attente, la FFF avait finalement décidé de suspendre toutes les compétitions le 29 octobre. Jusqu’au 1er décembre. Et l’attente fut très longue puisque l’instance fédérale a officiellement mis fin à tous les championnats du National 3 au District le… 24 mars 2021 ! Si le National 2 et la Division 2 féminine avaient eu le droit à un sursis, avec quelques matchs en retard joués, la fin du bal avait été sifflée le 24 avril.

Le couvre-feu du 14 octobre avait donc précipité la fin des championnats de football amateur. Aujourd’hui, c’est un lointain souvenir mais cela reste tout de même comme un véritable traumatisme car tous les clubs ont été impactés. Il faut désormais espérer que cette saison ira jusqu’à son terme. Pour les clubs !

SHARE