Ce dimanche 7 avril 2019, c’est l’anniversaire de la FFF qui fête ses 100 ans. Retour sur la création de l’instance fédérale et quelques moments forts.

Lundi 7 avril 1919. Après plusieurs semaines de tractation, le Comité Français Interfédéral (CFI) – fondé en 1907 par Charles Simon – vote à la quasi unanimité (23 voix contre 1) un changement statutaire qui amène la création de la Fédération française de football association (FFFA). Le soir même Jules Rimet est élu président et Henri Delaunay secrétaire général. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le football français avec (enfin) un seul organisme.

« Nous avons réalisé le rêve des soccers : le football aux footballers, a d’ailleurs écrit Henri Delanaunay le 4 octobre 1919 dans les colonnes du Football Association. Ça n’a pas été sans mal hélas, mais à force de tirer sur la charrette nous l’avons tout de même débourbée. Notre grande famille est enfin constituée. Nous nous y comprendrons très bien car en son sein nous parlerons tous la même langue. »

Les trente premières années vont être marquées par la présidence de Jules Rimet, de 1919 à 1949 avec un seul intermède de 1942 à 1944 par Henri Jevain. Il sera ensuite remplacé par un certain Emmanuel… Gambardella. En 100 ans, la Fédération Française de Football n’a connu que douze présidents. Mais le football français a toujours été novateur avec Jules Rimet, initiateur de la Coupe du Monde, ou encore Henri Delaunay, créateur du Championnat d’Europe et fondateur de l’UEFA.

« Si la FFF a brillé par ses dirigeants, elle a peiné à construire un modèle compétitif » a expliqué Paul Dietschy, historien spécialisé dans le football, dans son livre Histoire du football. Les premiers titres de l’Equipe de France est en effet arrivé qu’en 1984 avec la victoire aux Jeux Olympiques de Los Angeles et au championnat d’Europe. Depuis, les Bleus ont rremporté le championnat d’Europe en 2000 et les coupe du Monde 1998 et 2018.

La vraie particularité de la FFF et du football français est la coupe de France, même si elle fut créée le 15 janvier 1917 par le CFI en mémoire de Charles Simon. « C’est un modèle rare en Europe continentale, va jouer un rôle important pour la popularité du football, et sera aussi une source de revenus pour la FFF » a expliqué à l’AFP Paul Dietschy.

Cent ans plus tard, la FFF a donc développé un modèle économique fort, notamment sous la houlette de Noël Le Graët ces huit dernières années. L’instance fédérale est en train de rattraper son retard sur le football féminin ou encore le Futsal et les disciplines de football diversifié qui avaient été laissées de côté dans les années 2000. Alors en ce 7 avril 2019, bon anniversaire la FFF !


PARTAGER