Après l’agression d’un arbitre lors d’un match de Départemental 1 de Seine-et-Marne, le 24 mars dernier, trois joueurs ont été condamné par la justice.

Le 24 mars dernier, l’arbitre de la rencontre de Départemental 1 Seine-et-Marne entre Vaux-le-Pénil et Champs-sur-Marne avait été agressé. Après avoir été exclu, un joueur local avait en effet tenté de frapper l’arbitre d’un coup de poing. Alors que l’officiel avait esquivé, il était tombé à terre avant d’essuyer une vingtaine de coups de pieds par trois joueurs pénivauxois.

« Il a été lynché sur place, c’était une violence gratuite » a déclaré un témoin des faits à la Police. « Je suis tombé par terre, a raconté l’arbitre au Parisien. J’ai reçu d’autres coups et j’ai essayé de vite me relever pour éviter d’être vulnérable. Ce qui m’a sauvé, c’est que j’étais proche de mes collègues officiels. Ils ont identifié deux coéquipiers du joueur de La Rochette qui s’approchaient. Les membres de l’équipe adverse m’ont alors entouré pour me protéger. »

Emmené au vestiaire par les joueurs de Champs-sur-Marne, l’arbitre s’est ensuite rendu à l’hôpital… ressortant avec six jours d’Interruption Temporaire de Travail (ITT). Si la commission de discipline du District a décidé de mettre le dossier en instruction «  pour acte de brutalité envers officiel après la rencontre », la justice a été beaucoup plus rapide.

Les trois joueurs de Vaux-le-Pénil ont en effet été jugés ce mardi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Melun, comme le rapporte Le Parisien. Le seul prévenu à avoir reconnu les faits a été condamné « à huit mois de prison, dont quatre mois avec sursis et mise à l’épreuve. Il sera équipé d’un bracelet électronique pour accomplir sa peine ».

Son jeune frère a écopé de huit mois de sursis ainsi que de cinq semaines de travaux d’intérêt général (TIG). Les deux joueurs étaient inconnus de la Police. Le troisième prévenu, âgé de 20 ans, a été condamné à quatre mois de prison ferme et a été incarcéré à l’issue de l’audience.


PARTAGER