Photo FIFA.com

La FFF va toucher près de 32,5 millions d’euros grâce à la victoire des Bleus. Mais il faut désormais penser à une redistribution vers les clubs amateurs.

La France est championne du Monde pour la deuxième fois de son histoire. Les Bleus ont ravi les Français pendant un mois malgré quelques matchs compliqués. Cette victoire va d’ailleurs avoir un impact non négligeable sur le nombre de licenciés de football en France. Pour rappel, ce sont pas moins de 240 000 nouveaux licenciés qui avaient garni les clubs amateurs après le succès de 1998.

La FFF a aussi gagné le jackpot avec cette victoire puisque l’instance fédérale va toucher près de 35 millions d’euros, dont 30% seront reversés sous forme de primes aux joueurs et au staff. Mais quid du reste de cette prime ? Un député de la Loire monte au créneau sur le sujet. « Le reste de cette manne financière doit pouvoir bénéficier au football amateur, souligne Régis Juanico, élu de la Loire à l’Assemblée Nationale. Nous savons que l’excellente performance des Bleus va générer un afflux considérable de jeunes joueurs dans les clubs de football amateurs dans les semaines et les mois à venir. »

Notre sondage est d’ailleurs très explicite car sur 1 500 votes sur la journée, vous avez été 96% à nous dire que « La FFF doit redistribuer une partie de la prime de 32,5 M au football amateur ». Et vos commentaires sont sans équivoque. « Ça peut faire une belle petite somme si c’est correctement distribué » indique le Charentais Rémi Martin. « Nous sommes la base de toute cette réussite alors oui il serait normal d’aider les petits clubs qui font vivre et perdurer ce sport » ajoute le Bourguignon Julien Noirot.

Mais Régis Juanico souhaite aller plus loin. « La manne des paris sportifs est énorme avec pas moins de 70 millions d’euros joué sur la seule finale de la coupe du Monde, précise le député de la Loire. Sur l’année, ce ne sont pas moins d’un milliard qui sont joué en France. Mais sur les 1,8% qui reviennent au sport amateur, le plafond est de 35 millions d’euros, soit près de 150 millions de perdus ! »

Selon lui, tout le système est donc à revoir. « L’arrivée massive de nouveaux licenciés va créer un problème dans les clubs, ça va être compliqué de tous les accueillir dans de bonnes conditions. Pour cela, il convient que l’argent issu de la victoire des Bleus ruisselle jusqu’aux clubs formateurs : soutien au fonctionnement, à la formation des bénévoles, création d’emplois sportifs qualifiés, aide à la construction d’équipements locaux, etc. »

Selon nos informations, il semblerait que la FFF réfléchisse à faire fructifier un titre qui n’était pas forcément prévu. Et ainsi donner aux clubs amateurs les moyens de continuer à bien travailler. C’est indispensable pour montrer que ce titre de champion du Monde peut profiter à tout le football français ! Car comme l’a affirmé le président Emmanuel Macron devant les Champions du Monde ce lundi, « N’oubliez pas d’où vous venez ! » évoquant « les clubs qui vous ont formés » et « les bénévoles qui ne comptent pas leur temps ».

PARTAGER