Plusieurs joueurs ont été convoqués au Palais de justice cette semaine.
(Image Adobe Stock)

Lors d’un match de Départemental 3, en novembre dernier, un joueur avait violemment agressé un arbitre. La sanction pénale a été exemplaire !

Le 11 novembre dernier, un joueur de Breuches-les-Luxeuil (Haute-Saône) avait agressé un arbitre lors d’un match de Départemental 2 face à Conflans-sur-Lanterne. Au bout d’une demi-heure de jeu, ce joueur avait reçu un carton rouge et il avait alors pris l’officiel à la gorge. Morgan Dufils avait été transporté à l’hôpital par les pompiers.

Son agresseur a été suspendu dix ans par la commission de discipline du District mais il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Vesoul ce mardi. Et il a été lourdement condamné : six mois de prison ferme Emmanuel Dupic, procureur Haute-Saône, a souhaité rappeler « toute agression d’arbitre sera suivie d’une réponse pénale ».

« Que mon client ne fasse pas les frais de l’acte absolument irréparable qu’il a commis et dont il est conscient, a expliqué l’avocate du prévenu. Il doit être condamné pour ce qu’il a fait mais en tout état de cause, il ne doit pas servir d’exemple. » Mais les antécédents judiciaires du joueur ont aussi prévalu.

« J’aurais préféré qu’il fasse des travaux d’intérêts généraux pour aller dans les écoles de foot et expliquer que la violence sur les terrains n’a pas sa place » a indiqué la victime à l’issue de l’audience. Mais cette sanction est surtout un avertissement pour les joueurs qui osent agresser un arbitre. Car aujourd’hui, la justice n’a plus d’état d’âme sur ce genre de dossier.


PARTAGER