La fusion de Monts-d’Or-Anse Foot avec Tassin et Champagne a été officialisée. Goal FC sera le plus grand club de France en termes de licenciés.

Lors de la sortie des groupes de National 2, le 16 juillet, il ne faudra pas chercher Mont-d’Or Anse Foot. Le club à cheval entre le sud du Beaujolais et les Mont-d’Or, au Nord de Lyon, va désormais s’appeler Grand Ouest Association Lyonnaise Football Club (Goal FC) après une fusion avec le Tassin FC, le SC Champagne mais aussi Futsal Mont d’Or. Avec un potentiel de près de 1800 licenciés !

L’objectif de ce nouveau mastodonte du football français est de « se structurer pour développer et offrir la pratique du football dans son ensemble et au plus grand nombre ». Dans un premier temps, il n’y aura pas de grand chambardement. « L’idée est de garder jusqu’au U15 chaque licencié dans son fief, assure Jocelyn Fontenel, président de MDA Foot au Patriote. Ensuite, on souhaite monter une Elite. Forcément il faudra faire un peu de kilomètres, mais on a neuf minibus avec nos quatre structures. On saura s’adapter et assurer les transports au besoin. »

Car entre Anse et Tassin-la-Demi-Lune, il y a 23 kilomètres. Ce qui n’est pas anodin. « Il n’y a pas d’inquiétude, tout va se faire avec le temps, indique celui qui est aussi le premier président du Goal FC. Le premier défi est de réussir cette fusion avec la création du nouveau club, en fédérant toutes les bonnes énergies et en gardant nos nombreux licenciés. »

Le National en ligne de mire

Avec Anthony Reveillère à la direction sportive, Cris aux manettes de l’équipe fanion masculine en National 2, mais aussi Matthieu Malkani-Giraud, ex directeur marketing et développement de l’Olympique Lyonnais et de la Fédération Française de Basket-Ball, le club peut compter sur des hommes expérimentés aux postes clés.

L’objectif est d’atteindre le National en deux ou trois ans pour l’équipe masculine, de développer la section féminine ainsi que de tendre vers le plus haut niveau national pour le Futsal. « L’idée est d’amener à terme nos jeunes au plus haut niveau, précise Jocelyn Fontanel à l’hebdomadaire du Beaujolais. On pourra développer le sport-étude existant avec le Collège de Notre Dame des Minimes basée dans Lyon (5ème) avec le Tassin FC, voire un centre de formation, développer les féminines et le futsal. » Un véritable projet XXL !

PARTAGER