Gaëtan Deneuve a fait le choix d'arrêter sa carrière pour prendre le sifflet. (Photo Philippe Le Brech)

Laissé libre par Bourg-en-Bresse l’été dernier, Gaëtan Deneuve a choisi la passerelle qui mène vers l’arbitrage. L’ancien gardien explique son choix.

Depuis quelques mois, Gaëtan Deneuve a rangé les gants. Après une saison dernière perturbée par les blessures en Ligue 2, l’ex-gardien du FC Bourg-en-Bresse Péronnas a en effet choisi de se reconvertir… dans l’arbitrage ! « Avec la descente en National et ma blessure au tendon, Bourg ne m’a pas prolongé, explique le Normand d’origine. J’ai eu quelques propositions en National et en National 2. Mais il fallait encore déménager avec ma femme et mes trois enfants. »

L’ex-joueur de Cherbourg, Châteauroux ou encore Fréjus Saint-Raphaël a donc pris la décision de profiter de la passerelle entre le monde professionnel et l’arbitrage. « J’ai appelé Gaël Angoula, que j’avais connu au Havre, pour en discuter avec lui. J’en ai ensuite parlé avec ma femme, je lui ai dit que j’avais envie de tenter cette aventure. On a donc pris la décision radicale de retourner habiter à Fréjus. »

Avec l’aide du District du Var et de la Ligue de Méditerranée, Gaëtan Deneuve a donc débuté une formation d’arbitre. Une formation un peu spéciale réservée aux anciens joueurs professionnels de moins de 35 ans et qui ont eu au minimum cinq ans de contrat pro.

« Il faut être fort mentalement ! »

« En une saison, tu peux passer du District au National 2, si tu as le niveau bien sûr, précise-t-il. J’ai commencé à arbitrer en championnat de District en début de saison et je viens de passer le palier du Régional 2. Je vais désormais me frotter à des matchs de Régional 1. »

Mais passer de joueur à arbitre n’est pas forcément évident car « il faut enlever cette casquette d’ancien joueur, oublier ce passé afin d’être complètement investi dans ce nouveau rôle ». Mais ce passé de joueur professionnel est-il un avantage ou un inconvénient ? « Les deux, assure l’ex-gardien. Par exemple, on peut détecter certaines fautes car on a un vécu en tant que joueur. Comme on peut être aussi trop clément sur certaines décisions. Mais globalement, je n’ai pas encore assez de recul. »

Toujours est-il que Gaëtan Deneuve ne regrette pas son choix. « Je prends autant de plaisir à arbitrer que j’en avais à jouer, confie-t-il. Mais c’est aussi grâce à la particularité de mon ancien poste. Comme l’arbitre, un gardien est un peu seul pendant un match. Il faut être très fort mentalement. » Il ne reste plus qu’à lui souhaiter le même succès que Jérémy Stinat, qui officie en Ligue 1, et Gaël Angoula, monté en National cette saison.


PARTAGER