Capture d'écran Google.
Bannière stages Louza

Seul club angevin de Futsal au plus haut niveau régional, Angers L2M a été lourdement sanctionné par la Ligue des Pays de la Loire. Mais il avait décidé de tout arrêter.

« Suite à l’incident de notre dernier match à domicile, le club est suspendu. C’est avec regret que nous vous annonçons l’arrêt du L2M. » Le message posté sur le Facebook du L2M Futsal Club le 29 janvier dernier était sans équivoque. Cinq jours plus tôt, la commission de discipline de la Ligue des Pays de la Loire avait décidé de suspendre le club à titre conservatoire en attente de l’instruction faisant suite à l’intrusion d’un spectateur lors d’un match de Division d’Honneur face au FC Sucéen.

Petit rappel des faits. Le 20 janvier dernier, un spectateur s’est introduit sur le terrain après un but d’Angers et il s’empare du ballon. L’arbitre demande aux dirigeants angevins de calmer l’intrus. Mais c’est finalement un joueur qui va permettre de reprendre le jeu. Le supporter n’arrête cependant pas en insultant copieusement le directeur de jeu.

Puis à la fin de la rencontre, il pénètre de nouveau sur le terrain en essayant de frapper l’arbitre. Celui entre au vestiaire avec son assistant et l’observateur de la Ligue alors que le supporter énervé continue ses insultes tout en envoyant le ballon contre la porte du vestiaire où se trouvent les arbitres. La Police Nationale a dû intervenir pour emmener l’individu.

Cinq ans d’interdiction de licence pour le spectateur violent !

A la suite de ces événements, le club a donc été suspendu à titre conservatoire et une instruction a été demandée par la commission de discipline. Mais le club d’Angers L2M a décidé d’arrêter son activité le 29 janvier comme indiqué sur la page Facebook du club.  « Nous voulions devenir un club structuré. Malheureusement nous n’avons pas eu le développement rapide que l’on souhaitait, par manque de gymnases, manque de demande de licenciés, pas de coach. »

Les sanctions sont tombées ce vendredi à la suite de la remise du rapport de l’instructeur à la commission de discipline. « Considérant que le club d’Angers L2M a lourdement failli à son obligation de sécurité, refusant de surcroît de gérer le comportement de ce spectateur, feignant ne pas le connaître, et laissant de fait un arbitre prendre des coups de la part de l’intéressé », le club a été mis hors compétition jusqu’en juillet 2019. Mais plusieurs joueurs et dirigeants ont aussi été suspendus entre six et dix-huit mois. Quant au spectateur, il a été interdit de prendre une licence pendant cinq ans.

Ce qui n’a pas manqué de faire réagir le club angevin. « Merci au jury des commissions qui ne doit pas connaître grand-chose dans ce sport à part prendre des décisions avec leur petit pouvoir, connaître l’investissement et le bénévolat dans une association en essayant de faire de belles choses et de gâcher le plaisir de licenciés innocents. Et sans oublier, qui aime bien se remplir les poches. » Un message sur Facebook qui ne manquera sûrement pas de faire réagir les instances…

SHARE