(Photo Philippe Le Brech)

Le Comex de la FFF a refusé la demande la commission fédérale de futsal de repêcher Reims Métropole, troisième du groupe A de D2.

La D1 Futsal ne comportera que onze clubs pour cette nouvelle saison 2022-2023. Le comité exécutif de la Fédération Française de Football a en effet refusé la demande de dérogation de la commission fédérale de Futsal d’intégrer Reims Métropole, troisième du groupe A de D2 en 2021-2022, au sein de l’élite nationale.

« Pris connaissance de la demande de dérogation présentée par la Commission Fédérale Futsal, tendant à repêcher le 3ème du groupe A de la D2 Futsal pour accéder en D1 Futsal, dans la mesure où les deux premiers du groupe A de D2 Futsal sont interdits d’accession par la DNCG, et ce pour avoir une poule à douze, indique le procès-verbal du Comex. Considérant que l’article 6.1.d du Règlement du Championnat de France Futsal de D1 prévoit que le dernier de D1 ne peut pas être repêché et limite de façon exclusive les éventuelles montées supplémentaires aux seuls clubs classés deuxièmes. »

Das ce groupe A, ACCS Asnières-Villeneuve 92 et Garges Djibson ont en effet été interdits d’accession par la commission fédérale de contrôle des clubs de la DNCG. Reims Métropole, qui termine derrière ces deux clubs sanctionnés, peut donc légitimement se sentir léser. Surtout qu’ACCS, en redressement judiciaire, a été exclu des championnats nationaux. Mais le règlement ne le permet pas.

Aucune possibilité de déroger au règlement

« Considérant que le Comité Exécutif, lors des précédentes périodes Covid dures, a déjà eu l’occasion de se prononcer sur la portée de cet article et en a déduit de façon très claire qu’il excluait la possibilité d’aller jusqu’à prononcer l’accession des clubs classés troisièmes du championnat inférieur, précise le PV du Comex. Considérant que le Comité Exécutif n’a jamais dérogé, pour tous les championnats nationaux, et même en période Covid, à ces principes, Dit que, même si la D1 Futsal doit être constituée d’un groupe de 11 équipes pour la prochaine saison, les règlements susvisés doivent être appliqués. »

Autre information concernant le Futsal, les droits sportifs du FC Chavanoz ont été transférés à l’AS Saint-Priest après accord du Comex « et ce avec exemption du cachet mutation pour les joueurs concernés ». Reléguée de D2, l’équipe évoluera en Régional 1 en 2022-2023.

SHARE