Florian Halgand va vivre sa dernière saison sur le banc d'Orvault SF.
Florian Halgand a signé à Saint-Pierre Montrevault. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Florian Halgand a annoncé cette semaine qu’il ne continuerait pas sa mission à Orvault SF (DH Atlantique) à l’issue de la présente saison. L’entraîneur orvaltais s’explique sur son choix mais aussi sur le timing qui peut paraître particulier.

La semaine dernière, Florian Halgand a averti ses joueurs qu’il quitterait Orvault SF à l’issue de la saison. Sa dixième au club et la quatrième à la tête de l’équipe fanion. « Ma décision est mûrement réfléchie depuis quelques semaines, explique-t-il. J’aurai pu attendre le printemps pour l’annoncer mais je ne voulais pas perturber le groupe en plein milieu de la saison. Cela ne change pas mon implication sur la saison qui démarre dimanche, je veux laisser Orvault en Division d’Honneur ! »

Depuis son arrivée de l’AEPR Rezé, le jeune technicien a gravi tous les échelons pour succéder à Philippe Camus à l’été 2013 après avoir entraîné l’équipe réserve durant trois saisons. « J’ai beaucoup de reconnaissance pour mon président qui m’a accordé sa confiance, souligne-t-il. C’est aussi pour cela que je voulais lui annoncer ma décision rapidement. Cela va permettre au club de prendre le temps de se retourner. »

« Mon avenir ? Ce n’est pas une priorité. »

Florian Halgand est aussi très clair sur les raisons de son départ. « Je travaille depuis dix ans dans le club et je pense avoir répondu aux missions qu’on m’a confiées, rappelle le technicien. Aujourd’hui, on n’a pas le même regard sur le fonctionnement et l’avenir du club. J’en suis le premier meurtri. »

Concernant son avenir, il n’y pense même pas. « Ce n’est pas ma priorité car j’ai une saison à faire en Division d’Honneur avec tout ce que cela comporte comme travail au quotidien » assure-t-il. Et ce dès dimanche face au Poiré-sur-Vie, relégué de CFA2, pour l’ouverture de la saison.

PARTAGER