Noël Le Graët
Noël Le Graët lors de l'assemblée fédérale à Nice en juin dernier. (Photo Philippe Le Brech)

Depuis plusieurs semaines, la rumeur d’une démission de Noël Le Graët lors de l’assemblée fédérale du 7 janvier prochain revient en boucle. Explications.

La prochaine assemblée fédérale se déroulera le 7 janvier 2023 à Paris. Et il y aura-t-il un gros coup de tonnerre ce jour-là ? Indépendamment des révélations de nos confrères de So Foot, de nombreuses sources font état d’une démission de Noël Le Graët lors du prochain grand rendez-vous de la FFF.

« Vincent Nolorgues (le président de la Ligue de Football Amateur, N.D.L.R.) nous a dit ce week-end que Noël Le Graët lui avait affirmé qu’il ne lui restait que quatre mois à la tête de la Fédération » nous confie un président de District, présent ce week-end au séminaire de l’Association Nationale des Présidents de District (ANPDF). Le président de la LFA dément néanmoins ces affirmations en nous précisant être « extrêmement surpris et déçu de voir des propos qui me sont attribués de manière déformée ». La rumeur d’une démission de Noël Le Graët en janvier prochain nous a pourtant été confirmée par de nombreuses sources ces dernières semaines.

« Depuis le début de l’été, on entend que le président souhaiterait passer la main, confirme un salarié de la FFF. Je ne suis pas vraiment étonné. Malgré tout ce qu’il a apporté depuis plus de dix ans, il est fatigué. » A l’image de la réception des champions d’Europe U17, mercredi dernier au siège de la FFF, où le président de la FFF leur a dit qu’ils étaient champions du Monde tout en étayant ses propos. Ce qui a surpris toute l’assistance.

Un proche assure que « Noël ne démissionnera pas »

Noël Le Graët n’a pas du tout réagi à l’article de So Foot sur les SMS qu’il aurait envoyés à des salariées de la FFF. Dans cet article, seule Florence Hardouin, la directrice générale de la FFF, donne son avis. « La grande », comme aiment l’appeler ses détracteurs, a voulu répondre. Ce qui pose aussi des questions, en sachant que la directrice générale de la FFF mène un lobbying depuis plusieurs semaines en faveur de Philippe Diallo pour succéder à Noël Le Graët.

Selon nos informations, le président de la FFF aurait d’ailleurs assuré à son vice-président qu’il ne prendrait jamais la suite. Il a aussi récemment convoqué Florence Hardouin pour lui parler du sujet. Avec des conséquences à court terme ? « Noël ne démissionnera pas, nous assure un de ses proches. Il a lancé la rumeur pour voir ce qu’il se passerait. Il sait que beaucoup de personnes veulent prendre sa place ! »

Si la démission de Noël Le Graët est un sujet récurrent, la Fédération Française de Football est à un véritable tournant. Sans préjuger des résultats de l’équipe de France cet automne au Qatar, le favori de Noël le Graët reste Marc Keller, le président du RC Strasbourg. Qui ne peut pas prétendre au trône pour l’instant tant qu’il reste à la tête de son club. A suivre…

SHARE