Florence Hardouin AG 2022 (1)
Florence Hardouin lors de l'assemblée fédérale de juin 2022 à Nice. (Photo Philippe Le Brech)

Un rapport confidentiel confirme le management brutal de Florence Hardouin à la FFF qui semble plus que jamais sur la sellette !

Depuis trois ans, nous dénonçons l’ambiance délétère qui règne en interne à la Fédération Française de Football. Une ambiance délétère due en grande partie à la directrice générale Florence Hardouin, une véritable épine dans le pied de Noël Le Graët qu’elle a isolé depuis de nombreux mois. Le Monde a d’ailleurs pu se procurer le rapport confidentiel effectué en septembre 2020 par le cabinet Plein Sens.

Un rapport qui confirme tous les dysfonctionnements graves que nous avions mis en exergue à la suite de la victoire lors de la coupe du Monde 2018. « Elle a toujours été autoritaire et parfois méprisante mais elle était capable de déléguer et de faire confiance, nous assurait un ancien salarié de la FFF en juillet 2021. Les succès de l’équipe de France et l’affaiblissement progressif de Noël le Graët lui ont peu à peu fait perdre la tête. »

« Le style managérial très critiqué et jugé assez sévèrement »

Comme le révèle le quotidien national, le rapport de Plein Sens souligne « le style managérial très critiqué et jugé assez sévèrement » de Florence Hardouin « qui ne favorise pas les bonnes dynamiques d’équipe ». Un rapport accablant sur les méthodes de la directrice générale de la FFF.  « Les témoignages montrent le caractère erratique, peu empathique et parfois arbitraire de son management » est-il aussi précisé.

« Si le président a étouffé ce rapport, c’est qu’il y a forcément des informations compromettantes sur la manière de fonctionner de la directrice générale » nous confiait un salarié de la FFF au mois de septembreEn revanche, on a perdu en compétences depuis deux ans et demi. Il y a de gros soucis à pas mal de niveaux. Mais Florence Hardouin ne s’en occupe pas et n’en parle pas à Noël Le Graët. »

Florence Hardouin fragilisée par le Comex ?

Il est fort probable que ce rapport de Plein Sens soit aussi tombé dans les mains du ministère des Sports, en plein audit à la FFF. Ce qui pourrait avoir de lourdes conséquences. « Noël ne va plus pouvoir l’ignorer et il devra réagir, souligne un proche du président de la FFF. Mais il a eu l’occasion plusieurs fois de la virer et il ne l’a pas fait. Au contraire, il la protège comme ça a été le cas dans le cadre du PSE. »

Si Noël Le Graët temporise encore une fois, c’est peut-être le comité exécutif de la FFF qui va se saisir du dossier Florence Hardouin. Plusieurs membres sont conscients de son influence néfaste depuis de nombreux mois. Selon nos informations, ils seraient aujourd’hui une majorité à vouloir son départ. Mais il faudra peut-être attendre l’audit du ministère des Sports qui devrait être publié début janvier juste avant l’assemblée fédérale.

SHARE