Les filles de l'AS Pierrots Vauban Strasbourg devront aller au Havre pour chercher leur qualification !
Les filles de l'AS Pierrots Vauban Strasbourg sont officiellement en D2F ! (Photo ASPVS)

Recalée sur tapis vert après le premier tour des barrages d’accession, l’AS Strasbourg Vauban a reçu une conciliation positive du CNOSF pour intégrer la D2F.

« Pas facile de faire naître la réalité dans les méandres du sport international mais le sport en ressort de fait grandi ! » Président de la section féminine de l’AS Strasbourg Vauban, Freddy Rump a accueilli avec grand bonheur la conciliation positive du Comité National Olympique et Sportif (CNOSF) concernant une possible montée en D2 féminine.

Petit rappel des faits. Malgré deux victoires contre l’AS Beauvais-Oise (1-0, 4-0) au premier tour des barrages d’accession, le club strasbourgeois n’a pas disputé le deuxième tour… puisque la commission fédérale des règlements et contentieux a décidé que le club ne pouvait pas aligner Sidney Drinkwater, sa gardienne américaine. C’est donc Beauvais qui a affronté – et perdu – face au RC Saint-Denis pour la montée en D2F. Une partie réhabilité en commission supérieure d’appel, l’AS Strasbourg Vauban a donc saisit très logiquement le CNOSF et a eu gain de cause.

Orvault SF aussi en D2F ?

« J’ai le plaisir de constater que le CNOSF a validé le fond et la forme de notre dossier d’appel que nous leur avons présenté, précise Freddy Rump. La décision de la Commission Supérieure d’Appel de la FFF est annulée. Cette mesure est réputée acceptée par les parties et doit être appliquée dès sa notification donc immédiatement. Plaise à la FFF maintenant de nous indiquer la voie qui nous conduira à évoluer la saison prochaine en D2F ! »

Il devrait donc y avoir un groupe à 13 en D2 féminine… en attendant l’appel du 26 juillet puis un autre dossier au CNOSF d’Orvault Sport Football où tous les règlements ont été bafoués. La deuxième division féminine pourrait donc avoir deux groupes impairs la saison prochaine.

PARTAGER