Le club messin avait fait appel de la décision de la FFF de ne pas inverser son match de coupe de France. Et il a été convoqué mercredi en fin d’après-midi… pour jeudi matin !

Ce mercredi, nous avions expliqué les problèmes de l’ESAP Metz à jouer son match de coupe de France féminine un mercredi après-midi. La rencontre contre Lille OSC (D1) aurait d’ailleurs dû être inversée à la suite du deuxième report, comme l’indiquait dans son courrier Laurent Vaichère, le directeur adjoint des compétitions nationales de la FFF (voir ci-dessous).

Sauf que la FFF a fixé la rencontre le mercredi 6 février à 14h30 à… Lille ! L’ESAP Metz a donc fait appel. Et le service juridique a envoyé la convocation au club mosellan le mercredi 30 janvier à 16h25 pour une audience en commission supérieure d’appel le… jeudi 31 janvier à 9h15. Pire ! Le courrier signé du directeur juridique indique que les clubs doivent faire preuves de leur présence ou indiquer tout élément utile… au plus tard 48 heures avant l’audition (voir les copies ci-dessous).

Cela pose un vrai problème juridique car, une nouvelle fois, la Fédération Française de Football ne respecte pas ses propres règlements. Même en cas de procédure d’urgence, il est impossible de convoquer la veille en fin d’après-midi pour le lendemain. L’ESAP Metz n’a donc pas pu se défendre correctement et le club attend désormais la décision de la CSA de l’instance fédérale !


PARTAGER