Fabien Pujo était satisfait de la manière dont son équipe a battu Nice.
Fabien Pujo s'est engagé avec l'US Saint-Malo. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Quelques mois après avoir été licencié du SC Toulon, et une courte pige à Aurillac, Fabien Pujo a été nommé à la tête de l’US Saint-Malo.

Après le départ surprise de Grégory Poirier vers le CS Sedan-Ardennes, l’US Saint-Malo était à la recherche d’un technicien pour prendre son équipe fanion en National 2. « Il aura en charge la direction de l’équipe de National 2 et la conduite de la politique sportive du club, explique le club malouin. Ce choix s’inscrit dans la volonté des dirigeants de fédérer toutes les composantes malouines autour d’un projet sportif et humain ambitieux. »

Licencié du SC Toulon (National) en octobre dernier, le technicien de 47 ans avait rejoint Aurillac-Arpajon en février afin de maintenir le club du Cantal en National 3. En vain. Alors qu’il avait annoncé son départ de l’Auvergne en début de semaine, il a donc trouvé un nouveau challenge en Ille-et-Vilaine. « Je suis très fier de rejoindre le club de l’US St Malo, a indiqué Fabien Pujo sur le site du club. Je souhaite que tous ensemble dans un esprit de conquête, nous puissions écrire une nouvelle page de l’histoire Malouine. »

Après sept ans à Lormont (DH puis CFA2), il a entraîné le Bergerac Périgord Football durant cinq ans (CFA2 puis CFA) avant de s’engager avec le SC Toulon et une montée en National dès la première saison. mais il avait fait les frais du début de saison catastrophique du club varois dans l’antichambre du monde professionnel (6 nuls, 4 défaites). C’est donc un nouveau challenge qui s’offre à lui au bord de la Manche dans un club qui reste très ambitieux.

PARTAGER