Yapo N'Chobi
Yapo N'Chobi a inscrit le seul but de Cholet à Concarneau. (Photo Lisa Paquereau)

Solide défensivement le SO Cholet a aussi des arguments offensifs à faire valoir, même si il lui a fallu 635 minutes (Cinq matchs de préparation et deux journées de championnat) pour trouver le chemin des filets adverses par sa recrue Yapo N’Chobi.

Après deux bons matchs nuls 0 à 0, le SO Cholet a remporté mardi, avec la manière son premier match contre le promu du FC Sète 34.

Yapo N’Chobi, l’auteur du premier but Choletais de la saison était tout sourire, mardi soir après le succès de son équipe « On en parlait à l’entrainement mais je n’y pensais pas vraiment. On est une équipe soudée et on savait que cela allait arriver. J’étais pour la première fois titulaire en National, et je marque mon premier but. Pour moi c’est une belle soirée, mais pour le club aussi, car on voulait vraiment réussir une performance à la maison précise-t’il. Maintenant on va tout faire pour que cela puisse continuer ».

Et pour y parvenir les partenaires de Jonathan Mexique, vont avoir fort à faire, en allant dès ce vendredi soir, défier les « Thoniers » de Concarneau, actuels leaders du Championnat.

On est capables de défendre, mais aussi de marquer des buts

A l’image de leur coach, Stéphane Rossi, les Choletais ont eu quelques jours pour savourer cette victoire, sans pour autant faire preuve de triomphalisme « Il nous faut rester vigilants et humbles. Je n’étais pas inquiet, car je sentais qu’il ne manquait pas grand-chose pour marquer. Contre Sète, on a eu la réussite d’y parvenir sur notre première situation. Après, ça a été un peu plus compliqué pour se mettre dans le rythme, car c’était notre deuxième match en trois jours. C’était un peu compliqué sur un plan athlétique, nos adversaires ont réussi à égaliser même s’ils ne sont pas venus souvent nous inquiéter ».

Un banc de qualité

« En seconde mi-temps, on a rectifié 2-3 choses. On a surtout augmenté notre niveau physique et notre intensité. Cela nous a permis d’avoir la maîtrise de la seconde période en marquant deux nouveaux buts. Les rentrants (Konate, Maggiotti et Elaz) ont amené une plus-value importante à l’équipe ».

Un effectif encore renforcé

Une plus-value qui pourrait être plus grande encore quand on sait que le club des Mauges, vient d’ajouter à la jeunesse de son effectif deux éléments d’expérience qui ont fait leurs preuves au niveau supérieur, et qui ont tous les deux connu les joies de la montée en L2.

Avec Mohamed Larbi et Diaranké Fofana, Stéphane Rossi va avoir deux armes supplémentaires de qualité pour renforcer et faire tourner son effectif. Tous les deux qualifiés, ils pourraient faire leurs débuts vendredi soir à Guy Piriou.

« Maintenant à nous de rester sur cette dynamique là, sur cet état d’esprit de conquérants, de combattants, et si nous arrivons à nous améliorer sur le plan technique et dans nos choix sur nos dernières passes, on aura encore de belles surprises comme ce soir ».

PARTAGER