Le terrain synthétique de Bouaye vendredi matin. (Photo DR)

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des personnes se sont introduites sur le terrain synthétique du FC Bouaye… pour découper une partie de la surface !

« Il y a sûrement quelqu’un qui a une belle terrasse avec une partie de notre terrain synthétique ! » Ludovic Béranger est ironique. mais le président du FC Bouaye, club situé au Sud de Nantes, ne plaisantait pas vendredi matin quand il a appris qu’une partie de son terrain synthétique avait été découpée.

« Ils ont utilisé un camion pour reculer dans le grillage puis ils ont proprement découpé environ trente mètres carrés juste en dessous du panneau d’affichage, explique-t-il. C’est très près de la ligne de touche. » Ce dimanche, son club, qui évolue en Régional 3, reçoit La Chapelle-sur-Erdre (Régional 2) au deuxième tour de coupe de France. Et cela paraît compliqué de jouer sur le terrain synthétique étant donné le carré qui a été découpé (voir les photos).

Installation de caméras de vidéosurveillance

« Si l’arbitre décide de ne pas jouer sur le synthé, nous aurons toujours le terrain engazonné, réagit Ludovic Béranger. Nous avons échangé avec le Maire de la commune et il va voir pour installer des caméras de vidéosurveillance sur les installations sportives. » Un plainte a bien sur été déposée. La société qui avait entièrement refait le terrain l’été dernier va aussi rapidement venir à Bouaye pour le remettre en état.

C’est un cas extrêmement rare… mais qui est pris très au sérieux par les autorités puisque la Loire-Atlantique est le département de France qui compte le plus grand nombre de terrains synthétiques. Et ce genre de méfait pourrait donner des idées à d’autres malfrats !

PARTAGER