Les dirigeants du Perpignan FC Bas-Vernet ont décidé de jeter l’éponge en fustigeant des charges financières devenues trop lourdes.

Dimanche dernier, la rencontre de Régional 2 Occitanie entre Perpignan FC Bas Vernet et Castelnaudary a été arrêtée par l’arbitre à la suite d’une bagarre entre joueurs. La goutte d’eau pour le club de quartier de la Préfecture des Pyrénées-Orientales dont les dirigeants ont pris une décision sans précédent, celle « de déclarer forfait général de la compétition, avec toutes les conséquences réglementaires ».

Lors d’un communiqué, le club a expliqué toutes les raisons de cette décision plutôt rare. Ce sont tout d’abord les instances qui en prennent pour leur grade. « Nos bénévoles n’en peuvent plus de se sentir pris en otage par une fédération et ses instances qui sucent le sang de ses associations affiliées. Frais d’arbitrage, licences, engagements, amendes diverses pur un oubli… Nous pensons aussi à tous les bénévoles, dirigeants de clubs, qui, comme nous, voient leurs difficultés grandir afin de seulement boucler la saison. »

Un ras-le-bol général !

Mais les responsables de Perpignan FC Bas Vernet fustigent aussi le comportement des joueurs en affirmant « nous n’en pouvons plus des joueurs qui se prennent pour des Neymar et MBappé avec des demandes démesurées … refus de payer les cotisations, négociations incessantes sur des défraiements ou primes, manque d’assiduité, d’implication mais surtout de discipline ». En conclusion, les dirigeants perpignanais veulent « se recentrer son activité sur sa vocation sociale avec le jeunesse de son quartier qui en a bien besoin ».

C’est donc un ras-le-bol général qui a poussé le comité directeur du club des Pyrénées-Orientales a prendre cette décision très importante et qui ne sera pas sans laisser de traces dans le football régional.

PARTAGER