Il était au club depuis 15 ans. Pourtant cet entraîneur de jeunes de l’Etoile Aussonnaise a été mis en examen et place en détention provisoire.

A Aussonne, commune de 7 000 habitants située au Nord-Ouest de Toulouse, c’est la consternation. Un entraîneur du club de football, que tout le monde connaît bien, a été placé en garde à vue cette semaine avant d’être mis en examen pour « viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans » par un juge d’instruction puis placé en détention provisoire.

Comme le rapporte la Dépêche du Midi, une dizaine de plaintes aurait été déposée la semaine dernière à l’encontre de cet entraîneur de la part de joueurs et d’anciens joueurs de l’Etoile Aussonnaise. « Par précaution, nous l’avons immédiatement écarté de ses fonctions jusqu’à la fin de la procédure judiciaire » a précisé Dominique Bru, le président du club, à nos confrères du quotidien haut-garonnais.

Cette annonce a néanmoins perturbé le club et son entourage. Une réunion d’urgence a d’ailleurs été organisée vendredi soir afin d’informer les parents dont certains étaient visiblement très choqués. Selon un témoignage recueilli par La Dépêche, « les agressions auraient eu lieu dans les douches des vestiaires à l’issue des matchs ou des entraînements ».

Si l’entraîneur reste pour l’instant présumé innocent, les enquêteurs vont poursuivre leurs investigations dans le cadre d’une commission rogatoire afin de faire la lumière sur les faits. Mais ce nouveau dossier montre que le sujet est loin d’être clos dans le football.

PARTAGER